Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"En Pologne, le droit à l'avortement dans le collimateur du gouvernement"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Renégociation de l'Alena : aux États-Unis, le secteur automobile s'inquiète

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Monsieur le président, traitez les migrants humainement !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tribune sur la "liberté d'importuner" : Catherine Deneuve précise sa pensée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Viols présumés en Centrafrique : non-lieu pour les soldats français soupçonnés

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Révolutions arabes : que reste-t-il du vent de liberté ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Mexique : le trafic de médicaments, un nouveau fléau florissant

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sandra Nkaké, une artiste inclassable de retour avec un nouvel album

En savoir plus

Economie

Le PDG de Toyota s'excuse devant le Congrès américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/02/2010

Lors de son audition devant le Congrès américain, Akio Toyoda, le patron de Toyota, s'est dit "profondément désolé" pour les problèmes techniques qui ont occasionné le rappel de six millions de voitures aux États-Unis depuis l'automne.

AFP - Le patron de Toyota, Akio Toyoda, s'est dit "profondément désolé" mercredi devant une commission parlementaire américaine des problèmes techniques de son entreprise ayant occasionné le rappel de six millions de véhicules aux Etats-Unis.

"Je crains que le rythme auquel nous nous sommes développés ait pu être trop rapide", a admis M. Toyoda dans une allocution en anglais devant la Commission de surveillance et de réforme du Congrès.

Il a rappelé que les trois priorités traditionnelles du premier constructeur automobile mondial étaient, dans l'ordre : la sécurité, la qualité et les volumes de production.

"Ces priorités se sont embrouillées et nous n'avons pas pris le temps de réfléchir afin d'apporter les améliorations voulues comme nous le faisions par le passé", a-t-il ajouté.

"Je regrette que cela se soit traduit par les problèmes de sécurité décrits dans les rappels que nous avons effectués, et je suis profondément désolé pour tout accident que des conducteurs de Toyota ont pu expérimenter", a poursuivi M. Toyoda.

Au total, Toyota a rappelé près de neuf millions de véhicules dans le monde depuis cet automne, principalement en raison de problèmes d'accélération involontaire.

 

Première publication : 24/02/2010

  • AUTOMOBILE

    Avant le grand oral du patron de Toyota au Congrès américain, le Japon ouvre une enquête

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Le président de Toyota fait son mea culpa avant son audition au Congrès américain

    En savoir plus

  • AUTOMOBILE

    Toyota envisage de rappeler 500 000 Corolla pour des problèmes de direction

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)