Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Fils d’un fondateur du Hamas et taupe pour les Israéliens

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 24/02/2010

Le quotidien israélien "Haaretz" rapporte que Mosab Hassan Youssef, fils du Sheikh Hassan Youssef et proche de la direction du Hamas, a travaillé pendant dix ans pour les services secrets de l'État hébreu, les informant des attentats en préparation.

Il était surnommé le Prince Vert, aurait contribué à l’arrestation de militants palestiniens de haut rang et il est… le fils de Sheikh Hassan Youssef, l’un des fondateurs du mouvement islamiste radical palestinien Hamas.

La révélation, mercredi, par le quotidien israélien "Haaretz" que Mosab Hassan Youssef a, pendant 10 ans, travaillé pour les services secrets israéliens risque d’être un coup dur pour le mouvement au pouvoir dans la bande de Gaza, si cela venait à être confirmé. Elle démontrerait en tout cas que le Hamas était largement infiltré par les services secrets israéliens, Mosab Hassan Youssef étant proche de la direction du mouvement islamiste.

Conversion au christianisme

L’article relate le parcours de ce jeune homme de 32 ans, qui vit depuis 2007 en Californie, et qui a fourni entre 1997 et 2007 des informations aux Israéliens, leur permettant de déjouer des attentats-suicides sur le sol de l’État hébreu et d’arrêter plusieurs militants palestiniens. Parmi les "prises" qui seraient à mettre à son actif figure Marwan Barghouti, l’une des personnalités emblématiques du Fatah (l’organisation politique créée par Yasser Arafat), ou encore Ibrahim Amid, l’un des dirigeants militaires du Hamas en Cisjordanie.

Cette révélation est inspirée des mémoires, appelés "Son of Hamas" ("Fils du Hamas"), que Mosab Hassan Youssef doit publier la semaine prochaine.

La personnalité de celui que les services secrets israéliens considèrent comme l'une de leur meilleure source a de quoi intriguer. Sa conversion en 2008 au christianisme avait fait grand bruit et choqué bon nombre de ses proches qui avait trouvé ce revirement pour le moins incongru alors que son père était prisonnier des Israéliens. Depuis la Californie, il a expliqué à "Haaretz" qu’il "aimerait être à Gaza en ce moment pour porter l’uniforme de l’armée israélienne" et participer à la libération de Gilad Shalit.

"Hamasgate"

A Gaza, les personnes contactées par France24.com, des collaborateurs du site des Observateurs, ont accueilli la nouvelle avec circonspection. "Il y a des problèmes plus urgents ici à Gaza, cette histoire n’a pas encore fait beaucoup de bruit", estime Lina Al-Sharif, une étudiante de 20 ans. "J’attends une confirmation, tout ce qui provient des médias israéliens est faux pour moi jusqu’à preuve du contraire", explique Husam el-Nounou, le fondateur d’une ONG à Gaza avant d’ajouter que si cela s’avérait vrai, ce serait "un hamasgate qui ébranlerait la réputation du mouvement".

Première publication : 24/02/2010

COMMENTAIRE(S)