Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Alpha Condé s'exprime sur le retour avorté de Dadis Camara a Conakry

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants, l'Europe peine à trouver des solutions viables

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat déjoué du Thalys, la sécurité dans les transports au coeur du débat

En savoir plus

TECH 24

Eau High-tech

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'Assemblée Nationale, cœur de la démocratie française

En savoir plus

#ActuElles

L'organisation de l'État islamique et sa "théologie du viol"

En savoir plus

FOCUS

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

En savoir plus

REPORTERS

Avec les soldats de l'opération Barkhane, au cœur de la lutte anti-terroriste au Sahel

En savoir plus

BILLET RETOUR

Proche-Orient : Jénine, la renaissance fragile

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 05/04/2010

Karachi, refuge des Taliban

Les arrestations récentes de plusieurs chefs talibans afghans et pakistanais montrent une fois de plus que les militants sont omniprésents dans la plus grande ville du Pakistan.

"Je m’appelle Abdullah, on me surnomme Abu Waqas". L’homme est enchaîné, le visage masqué, face aux caméras de télévision pakistanaises. Il a été arrêté il y a quelques jours par la police de Karachi, qui le présente comme un chef taliban chargé de former et recruter des femmes-kamikazes.

Impossible de savoir précisément où et comment le "commandant Abdullah" a été capturé, ce n’est pas l’objectif du "show" médiatique offert à la presse par la police pakistanaise. Mais cette arrestation intervient une semaine après celle du Mollah Baradar, le n°2 des Taliban afghans, dans la même ville de Karachi :

Deux nouvelles preuves de la présence de militants islamistes dans la plus grande ville du Pakistan.

Pour le professeur Ahmed Mutahir de l’Université de Karachi, cette présence talibane s’explique à la fois par la taille -20 millions d’habitants, pour seulement 30 000 policiers – et la composition ethnique de la ville : "Il existe à Karachi des quartiers dominés par la communauté pachtoune, à laquelle appartiennent la quasi-totalité des taliban, et il est très facile pour les combattants de ce cacher dans ces refuges sûrs".

Des refuges comme Sohrab Goth, le bastion historique des Pachtouns de Karachi ; un quartier réputé dangereux où même la police hésite à s’aventurer, et qui dit-on aurait hébergé un certain Mollah Omar… Mais à Sohrab Goth, la loi du silence règne et la population nie catégoriquement la présence de Taliban en son sein.

Les habitants du quartier voisin de Baldia Town, eux, ne peuvent en revanche plus contester l’évidence. Le 8 janvier dernier, beaucoup ont été réveillé à 8h du matin par une puissante explosion. La maison soufflée par l’explosion était une cache d’armes ; et les victimes, des Taliban venus du nord-ouest du pays, tués par les ceintures d’explosifs qu’ils étaient en train de fabriquer…

 

Emission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

Par Cédric MOLLE-LAURENÇON

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/08/2015 Ouragan Katrina

Nouvelle-Orléans : dix ans après le cyclone Katrina, le traumatisme demeure

Il y a 10 ans se produisait la plus grande catastrophe naturelle de l'histoire des États-Unis : le cyclone Katrina balayait La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Troubles du...

En savoir plus

27/08/2015 Inde

Le secteur pharmaceutique indien entaché par des scandales

Cet été, 700 marques de médicaments génériques testés par la société indienne GVK Bio ont dû être retirées du marché européen, à la demande de la Commission européenne.

En savoir plus

26/08/2015 Territoires palestiniens

Proche-Orient : il y a dix ans, Israël évacuait les colonies de Gaza

Il y a dix ans Israël terminait l'évacuation des colonies de Gaza. Pour Ariel Sharon, l'objectif était d'améliorer la sécurité d'Israël et de respecter les lois internationales....

En savoir plus

25/08/2015 Migrants

Vidéo : dans "la jungle" de Calais, la vie s’organise

Dans le nord de la France, le camp de Calais surnommé "la jungle" abrite plus de 3 000 personnes, principalement des Africains. Les migrants patientent ici des semaines, souvent...

En savoir plus

24/08/2015 Grèce

Migrants à Kos : "On gérera les problèmes les uns après les autres"

Chaque jour, l'île grecque de Kos, non loin des côtes turques, voit débarquer des centaines de nouveaux migrants venus de Syrie, d'Irak ou encore du Pakistan. Après l'euphorie de...

En savoir plus