Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Azzedine Alaïa, disparition d'un géant

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec Trump, la fin du rêve américain pour les musulmans ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Au Zimbabwe, "la tâche peu enviable de Mnangagwa"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le "vendredi noir" débarque en France

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Dix viols par jour au travail : on fait quoi ?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : jacobin ou girondin?

En savoir plus

Afrique

L'ex-otage français Pierre Camatte est arrivé à Paris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/02/2010

L'ex-otage français Pierre Camatte est arrivé à l'aéroport de Villacoublay, en région parisienne. Il a été libéré mardi par un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui l'avait enlevé au mois de novembre au Mali.

AFP - L'ex-otage français Pierre Camatte, relâché mardi par un groupe d'Al-Qaïda après quasiment trois mois de captivité dans le désert malien, est arrivé jeudi à l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines), a constaté une journaliste de l'AFP.

Un Falcon blanc de l'armée de l'air, portant l'inscription "République française", s'est posé à 10h35 sur l'aéroport en provenance de Bamako.

Pierre Camatte, 61 ans, devait être accueilli par sa famille avant de s'adresser brièvement à la presse.

Lors d'une conférence de presse, dans la nuit de mercredi à jeudi à Bamako, il a décrit ses ravisseurs comme des "fanatiques", persuadés de détenir "la vérité suprême" et recrutant surtout des jeunes.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) l'avait libéré mardi après avoir obtenu de Bamako la remise en liberté de quatre islamistes détenus au Mali.

Première publication : 25/02/2010

  • MALI

    "Tous les jours, j’ai cru que ma dernière heure était arrivée"

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Alger et Nouakchott dénoncent les conditions de la libération de Pierre Camatte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)