Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

2017-03-27 21:47 LE JOURNAL DE L'AFRIQUE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : 15 jours de prison pour Alexeï Navalny

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces jeunes qui ont choisi de voter FN

En savoir plus

À L’AFFICHE !

China Moses : retour d'une princesse du swing

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump, honteux et confus"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Brexit : l'exil des startups ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Brexit : Londres officialisera sa demande de divorce le 29 mars

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Référendum constitutionnel : la diaspora turque en Allemagne à l'heure du vote

En savoir plus

Afrique

L'ex-otage français Pierre Camatte est arrivé à Paris

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/02/2010

L'ex-otage français Pierre Camatte est arrivé à l'aéroport de Villacoublay, en région parisienne. Il a été libéré mardi par un groupe d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), qui l'avait enlevé au mois de novembre au Mali.

AFP - L'ex-otage français Pierre Camatte, relâché mardi par un groupe d'Al-Qaïda après quasiment trois mois de captivité dans le désert malien, est arrivé jeudi à l'aéroport militaire de Villacoublay (Yvelines), a constaté une journaliste de l'AFP.

Un Falcon blanc de l'armée de l'air, portant l'inscription "République française", s'est posé à 10h35 sur l'aéroport en provenance de Bamako.

Pierre Camatte, 61 ans, devait être accueilli par sa famille avant de s'adresser brièvement à la presse.

Lors d'une conférence de presse, dans la nuit de mercredi à jeudi à Bamako, il a décrit ses ravisseurs comme des "fanatiques", persuadés de détenir "la vérité suprême" et recrutant surtout des jeunes.

Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) l'avait libéré mardi après avoir obtenu de Bamako la remise en liberté de quatre islamistes détenus au Mali.

Première publication : 25/02/2010

  • MALI

    "Tous les jours, j’ai cru que ma dernière heure était arrivée"

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Alger et Nouakchott dénoncent les conditions de la libération de Pierre Camatte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)