Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tanzanie : le pouvoir s'attaque aux blogueurs

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fièvre de lassa, le Nigeria lutte contre une épidémie sans précédent

En savoir plus

LE DÉBAT

"Le nouvel antisémitisme" : un manifeste à charge ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault : un nouveau pas de deux dans "Lorenzaccio"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ce n'est pas le moment de fantasmer sur le dégel intercoréen"

En savoir plus

L’invité du jour

"La plupart du temps, les bibliothèques ne sont pas là où les gens ont le plus besoin d’elles"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grève chez Air France : l'arme du référendum

En savoir plus

FOCUS

RDC : le fléau des enlèvements d'enfants contre rançon

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Amical mais critique, Emmanuel Macron séduit le Congrès"

En savoir plus

EUROPE

Libération de deux anciens hauts militaires accusés de complot contre le pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2010

Les anciens chefs de la marine et de l'aviation, arrêtés lundi avec une cinquantaine d'autres militaires, ont été relâchés. Ils ont été interrogés dans le cadre de la préparation présumée d'un complot visant à renverser le gouvernement en 2003.

AFP - Les anciens chefs de la Marine et de l'aviation turques, Ozden Ornek et Ibrahim Firtina, ont été libérés jeudi sur ordre du Parquet, après avoir été interrogés dans le cadre de l'affaire de la préparation présumée en 2003 d'un coup d'Etat, selon l'agence Anatolie.

Ces deux ex-responsables de haut rang de l'armée figuraient parmi la cinquantaine de militaires arrêtés lundi.

Le tribunal d'Istanbul chargé de cette affaire a pour le moment maintenu 20 suspects en détention préventive avant leur procès.

Les dirigeants civils et militaires turcs se sont engagés jeudi à régler dans le cadre des lois et de la Constitution la crise née de l'arrestation de ces militaires soupçonnés d'avoir voulu comploter contre le gouvernement islamo-conservateur.

"Les citoyens doivent être convaincus que les questions d'actualité seront réglées dans un cadre constitutionnel et en vertu des lois", affirme un communiqué de la présidence turque publié au terme d'une réunion d'urgence entre le président Abdullah Gül, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et le chef de l'état-major de l'armée, le général Ilker Basbug.


 

Première publication : 25/02/2010

  • TURQUIE

    Les autorités souhaitent régler la crise politique dans un cadre "constitutionnel"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)