Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

EUROPE

Libération de deux anciens hauts militaires accusés de complot contre le pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2010

Les anciens chefs de la marine et de l'aviation, arrêtés lundi avec une cinquantaine d'autres militaires, ont été relâchés. Ils ont été interrogés dans le cadre de la préparation présumée d'un complot visant à renverser le gouvernement en 2003.

AFP - Les anciens chefs de la Marine et de l'aviation turques, Ozden Ornek et Ibrahim Firtina, ont été libérés jeudi sur ordre du Parquet, après avoir été interrogés dans le cadre de l'affaire de la préparation présumée en 2003 d'un coup d'Etat, selon l'agence Anatolie.

Ces deux ex-responsables de haut rang de l'armée figuraient parmi la cinquantaine de militaires arrêtés lundi.

Le tribunal d'Istanbul chargé de cette affaire a pour le moment maintenu 20 suspects en détention préventive avant leur procès.

Les dirigeants civils et militaires turcs se sont engagés jeudi à régler dans le cadre des lois et de la Constitution la crise née de l'arrestation de ces militaires soupçonnés d'avoir voulu comploter contre le gouvernement islamo-conservateur.

"Les citoyens doivent être convaincus que les questions d'actualité seront réglées dans un cadre constitutionnel et en vertu des lois", affirme un communiqué de la présidence turque publié au terme d'une réunion d'urgence entre le président Abdullah Gül, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et le chef de l'état-major de l'armée, le général Ilker Basbug.


 

Première publication : 25/02/2010

  • TURQUIE

    Les autorités souhaitent régler la crise politique dans un cadre "constitutionnel"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)