Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

EUROPE

Libération de deux anciens hauts militaires accusés de complot contre le pouvoir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2010

Les anciens chefs de la marine et de l'aviation, arrêtés lundi avec une cinquantaine d'autres militaires, ont été relâchés. Ils ont été interrogés dans le cadre de la préparation présumée d'un complot visant à renverser le gouvernement en 2003.

AFP - Les anciens chefs de la Marine et de l'aviation turques, Ozden Ornek et Ibrahim Firtina, ont été libérés jeudi sur ordre du Parquet, après avoir été interrogés dans le cadre de l'affaire de la préparation présumée en 2003 d'un coup d'Etat, selon l'agence Anatolie.

Ces deux ex-responsables de haut rang de l'armée figuraient parmi la cinquantaine de militaires arrêtés lundi.

Le tribunal d'Istanbul chargé de cette affaire a pour le moment maintenu 20 suspects en détention préventive avant leur procès.

Les dirigeants civils et militaires turcs se sont engagés jeudi à régler dans le cadre des lois et de la Constitution la crise née de l'arrestation de ces militaires soupçonnés d'avoir voulu comploter contre le gouvernement islamo-conservateur.

"Les citoyens doivent être convaincus que les questions d'actualité seront réglées dans un cadre constitutionnel et en vertu des lois", affirme un communiqué de la présidence turque publié au terme d'une réunion d'urgence entre le président Abdullah Gül, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan et le chef de l'état-major de l'armée, le général Ilker Basbug.


 

Première publication : 25/02/2010

  • TURQUIE

    Les autorités souhaitent régler la crise politique dans un cadre "constitutionnel"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)