Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 26/02/2010

Haïti : où va l’argent ?

Les Français ont donné en un mois 65 millions d’euros pour l’aide humanitaire d’urgence en Haïti. Où va cet argent ? Qui s’en sert ? Quel impact a-t-il sur le terrain ? De Paris à Haïti, nos reporters ont suivi le travail d’une ONG.

Par une froide nuit d’hiver, Emmanuel Barthelemy accorde sa guitare. Il frissonne dans l’église sous-chauffée de Gujan-Mestras, petite ville du sud-ouest de la France. Il a une demi-heure pour boucler les préparatifs : ce soir, il organise un concert caritatif pour les victimes du tremblement de terre en Haïti, à 7000 kilomètres de là. 

Lors du dernier concert caritatif, il y a six ans, il avait récolté 3000 euros. Ce soir, malgré une église quasi-pleine, malgré les besoins immenses en Haïti, le concert ne fait pas recette. 1255 euros. Monsieur Barthélémy s’avoue un peu déçu, mais l’important dit-il, ce n’est pas le montant récolté, "c’est de savoir l’utilisation précise des fonds, savoir que l’argent donné aujourd’hui va servir pour tel orphelinat, telle construction de bâtiment, etc. "
 
Donner, mais pas à n’importe qui, pour n’importe quoi, c’est l’obsession de M. Barthélémy et des habitants de Gujan-Mestras. Comme eux, nous avons voulu savoir comment sont utilisés les dons des particuliers.
 
Premier constat : malgré les dons massifs enregistrés lors des premières semaines, les Français ont donné moins pour Haïti que pour la dernière crise humanitaire à avoir mobilisé la communauté internationale, le tsunami de 2004. 65 millions d’euros récoltés en un mois pour Haïti, contre 95 millions versés en deux semaines pour le tsunami.
 
Contexte économique difficile, observe-t-on dans plusieurs ONG. "Les Français sont trop souvent sollicités", explique-t-on encore. Les acteurs de l’humanitaire se refusent à évoquer une perte de confiance des donateurs.
 
Cette perte de confiance, difficile de la mesurer. Pourtant, beaucoup, comme Emmanuel Barthélémy, exigent désormais de connaître l’utilisation précise de leur argent. A la Fondation de France, où un tiers des dons a été envoyé (24 millions d’euros), on avoue avoir reçu de nombreux coups de fil de donateurs, demandant pourquoi leur chèque n’a pas encore été encaissé, à quoi il va servir.
 
D’où vient l’argent ? Comment est-il utilisé ? Ce sont les questions que nous avons posées dans cette édition de Reporters.

 

Par Nicolas RANSOM , Hélène FRADE , Cyril VANIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/07/2014 Halal

L’essor du tourisme "100 % halal"

Après la confiserie, les cosmétiques et les vêtements traditionnels, la tendance est désormais aux séjours touristiques "halal". En cette période estivale, notre reporter vous...

En savoir plus

18/07/2014 Hong Kong

Hong Kong, la rebelle

Après un siècle et demi de colonisation britannique, Hong Kong a retrouvé en 1997 avec fierté son identité chinoise. Mais depuis, l’atmosphère a radicalement changé. Notre...

En savoir plus

11/07/2014 Italie

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

Le monde a changé après les attentats du 11-Septembre. La "guerre contre le terrorisme" qui s'en est suivi a broyé des vies, comme celle de l’Italien d'origine marocaine Abou...

En savoir plus

04/07/2014 Santé

Italie : Naples, terre malade

Boues industrielles, ordures en tout genre et même déchets nucléaires... Pendant des années, le crime organisé a déversé des millions de tonnes de déchets toxiques dans la...

En savoir plus

20/06/2014 Réfugiés syriens

Le difficile retour des Arméniens de Syrie sur la terre de leurs ancêtres

Avec la guerre, des milliers d’Arméniens installés en Syrie depuis plusieurs générations, principalement à Alep, se sont réfugiés en Arménie. Mais pour nombre d’entre eux,...

En savoir plus