Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Nos grands reporters et nos correspondants aux quatre coins du globe vous proposent des reportages long format. Ils viennent ensuite les décrypter en plateau. Le samedi, à 20h40.

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 26/02/2010

Haïti : où va l’argent ?

Les Français ont donné en un mois 65 millions d’euros pour l’aide humanitaire d’urgence en Haïti. Où va cet argent ? Qui s’en sert ? Quel impact a-t-il sur le terrain ? De Paris à Haïti, nos reporters ont suivi le travail d’une ONG.

Par une froide nuit d’hiver, Emmanuel Barthelemy accorde sa guitare. Il frissonne dans l’église sous-chauffée de Gujan-Mestras, petite ville du sud-ouest de la France. Il a une demi-heure pour boucler les préparatifs : ce soir, il organise un concert caritatif pour les victimes du tremblement de terre en Haïti, à 7000 kilomètres de là. 

Lors du dernier concert caritatif, il y a six ans, il avait récolté 3000 euros. Ce soir, malgré une église quasi-pleine, malgré les besoins immenses en Haïti, le concert ne fait pas recette. 1255 euros. Monsieur Barthélémy s’avoue un peu déçu, mais l’important dit-il, ce n’est pas le montant récolté, "c’est de savoir l’utilisation précise des fonds, savoir que l’argent donné aujourd’hui va servir pour tel orphelinat, telle construction de bâtiment, etc. "
 
Donner, mais pas à n’importe qui, pour n’importe quoi, c’est l’obsession de M. Barthélémy et des habitants de Gujan-Mestras. Comme eux, nous avons voulu savoir comment sont utilisés les dons des particuliers.
 
Premier constat : malgré les dons massifs enregistrés lors des premières semaines, les Français ont donné moins pour Haïti que pour la dernière crise humanitaire à avoir mobilisé la communauté internationale, le tsunami de 2004. 65 millions d’euros récoltés en un mois pour Haïti, contre 95 millions versés en deux semaines pour le tsunami.
 
Contexte économique difficile, observe-t-on dans plusieurs ONG. "Les Français sont trop souvent sollicités", explique-t-on encore. Les acteurs de l’humanitaire se refusent à évoquer une perte de confiance des donateurs.
 
Cette perte de confiance, difficile de la mesurer. Pourtant, beaucoup, comme Emmanuel Barthélémy, exigent désormais de connaître l’utilisation précise de leur argent. A la Fondation de France, où un tiers des dons a été envoyé (24 millions d’euros), on avoue avoir reçu de nombreux coups de fil de donateurs, demandant pourquoi leur chèque n’a pas encore été encaissé, à quoi il va servir.
 
D’où vient l’argent ? Comment est-il utilisé ? Ce sont les questions que nous avons posées dans cette édition de Reporters.

 

Par Nicolas RANSOM , Hélène FRADE , Cyril VANIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/02/2015 Pakistan

Pakistan : la police dans la ligne de mire des Taliban

Karachi, la plus grande ville du Pakistan, doit faire face à l’influence grandissante des Taliban. Pour y mettre fin, les forces de l’ordre ont lancé en septembre 2013...

En savoir plus

20/02/2015 Cisjordanie

Cisjordanie, le business des colonies

En Cisjordanie, les colonies juives continuent de s'étendre. Autorisées ou non par le gouvernement israélien, elles sont considérées comme illégales par la communauté...

En savoir plus

12/02/2015 Tunisie

Aux sources du jihad en Tunisie

La Tunisie a beau avoir fait le choix de la démocratie, le pays reste un important pourvoyeur de candidats au jihad. Depuis trois ans, des milliers de jeunes Tunisiens sont...

En savoir plus

05/02/2015 Inde

Inde : la rumeur du "Love Jihad"

En Inde, où la société est régulièrement secouée par des tensions religieuses, des extrémistes hindous accusent des musulmans de pratiquer un "Love Jihad", un "Jihad de l’amour"....

En savoir plus

30/01/2015 Syrie

Syrie : Kobané, la reconquête

Au nord de la Syrie, après de longs mois d’intenses combats, la ville kurde de Kobané, a été reprise aux jihadistes de l’organisation de l’État islamique. Nos reporters ont...

En savoir plus