Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Amériques

Le quart nord-est du pays paralysé par la neige

©

Vidéo par Gaëlle FAURE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/02/2010

D'abondantes précipitations de neige ont paralysé le quart nord-est des États-Unis, notamment l'agglomération de New York. Les intempéries devraient se poursuivre au moins jusqu'à samedi.

AFP - Une nouvelle tempête de neige paralysait vendredi matin New York, où les écoles et universités étaient fermées et des centaines de vols annulés, tandis que la région de Washington était balayée par des vents violents.

Les précipitations abondantes, commencées jeudi, devaient se poursuivre jusqu'à samedi au moins, et 50 cm de neige étaient annoncés pour la métropole.

"Une grande zone de basses pressions est installée au dessus de la Nouvelle Angleterre et le sud de l'Etat de New York jusqu'à samedi", ont averti les services de météorologie nationale (NWS).

Les aéroports de Newark (New Jersey) et JFK subissaient d'importants retards depuis jeudi soir, et des centaines de vols étaient annulés vendredi, en raison de la neige qui tombait en rafales, du vent très fort et de l'absence de visibilité.

Jeudi soir, un homme est mort à Central Park lorsqu'une branche s'est cassée et s'est effondrée sur lui sous le poids de la neige qui s'était accumulée, a confirmé le maire de New York Michael Bloomberg au cours d'une conférence de presse.

La victime venait de quitter son travail et avait décidé de se promener dans une des allées les plus belles du parc situé en plein coeur de Manhattan. "C'est tragique, mais ce genre d'accident est extrêmement rare et nos parcs sont très sûrs", a souligné le maire, en incitant à la prudence.

Cet accident n'a pas dissuadé plusieurs new-yorkais de chausser vendredi matin leurs skis de fond, transformant le poumon vert de la ville en vaste station de sports d'hiver.

Les services de transport urbain ont fait état d'importantes perturbations dans le métro de la première ville des Etats-Unis avec 8 millions d'habitants.

A travers tout le nord-est du pays, des arbres étaient effondrés en travers des routes et de nombreuses coupures de courant étaient signalées en raison de lignes tombées au sol.

Dans le comté de Westchester, dans la banlieue nord de New York, 28.000 personnes étaient privées de courant, et un peu plus de 2.000 foyers étaient touchés dans la Grosse pomme même.

En ville, les quartiers du Bronx (nord) et Staten Island (sud) étaient les plus touchés, selon le maire. Des armées de chasse-neige s'employaient à nettoyer les grandes artères, et devaient commencer à s'attaquer aux rues secondaires, a indiqué John Doherty, responsable des services d'hygiène de la ville. "Nous faisons tout pour que les écoles rouvrent leurs portes lundi", a-t-il dit.

"Les écoles sont fermées pour la quatrième fois en huit ans, c'est très rare", s'est défendu le maire, répondant à une critique. "C'est une excellente occasion pour emmener vos enfants dans les bibliothèques publiques, au musée d'histoire naturelle, le MoMa et le Guggenheim sont également ouverts. Et ce soir, allez à Broadway, parce que le spectacle continue", a-t-il conseillé.

Washington, qui a connu début février des chutes de neige historiques, était balayée vendredi par des vents très violents, mais seuls quelques vols étaient annulés au départ de l'aéroport international de Washington-Dulles, principalement en direction de New York, du New Jersey ou de la Pennsylvanie.

Les services de météorologie ont émis une alerte aux vents forts dans la capitale jusqu'en fin de soirée, signalant que la vitesse des vents pourrait atteindre 95 kmh avec des rafales encore plus violentes.

"Des vents si violents vont certainement rendre les déplacements dangereux, et sans doute provoquer des chutes d'arbre et de lignes électriques", a mis en garde le NWS.

Vendredi matin, plus de 10.000 foyers étaient privés d'électricité autour de la capitale.
 

Première publication : 26/02/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)