Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ONU réitère sa demande d'enquête sur de possibles crimes de guerre à Gaza

©

Vidéo par Philippe BOLOPION

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/02/2010

Accusées d'avoir commis des crimes de guerre pendant l'offensive à Gaza, l'hiver dernier, les autorités israéliennes et palestiniennes ont été sommées, par l'ONU, d'ouvrir des enquêtes "indépendantes et crédibles".

AFP - L'Assemblée générale de l'ONU a de nouveau demandé vendredi à Israël et aux Palestiniens de mener des enquêtes crédibles sur les crimes de guerre qu'ils sont accusés d'avoir commis lors du conflit de Gaza l'hiver dernier.
   
L'Assemblée plénière de l'ONU, où siègent les 192 Etats membres, a adopté à cet effet une résolution proposée par plusieurs pays arabes, par 98 voix contre 7, avec 31 abstentions.
   
La résolution demande à Israël et aux Palestiniens d'ouvrir des enquêtes "indépendantes, crédibles et conformes aux critères internationaux" sur les "graves violations du droit international humanitaire et des droits de l'homme" dont ils ont été accusés.
   
La résolution demande au secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, de lui faire un rapport dans les cinq mois sur la mise en oeuvre de ces exigences.
   
Les accusations de crimes de guerre étaient contenues dans le rapport controversé de la commission du juge sud-africain Richard Goldstone, qui avait été chargée par l'ONU d'enquêter sur la manière dont s'était déroulé le conflit, lors de l'offensive militaire israélienne dans la bande de Gaza en décembre 2008 et janvier 2009.
   
L'Assemblée générale de l'ONU avait déjà demandé de telles enquêtes, le 5 novembre dernier, donnant trois mois aux deux côtés pour les mener à bien.
   
A l'échéance de ce délai, le 5 février, M. Ban avait remis à l'Assemblée un rapport dans lequel il déclarait n'être pas en mesure de déterminer si Israël et les Palestiniens s'étaient conformés à l'exigence formulée par l'Assemblée en novembre.
   
M. Ban avait reçu quelques jours avant un rapport officiel du gouvernement israélien, dans lequel l'Etat hébreu se défendait d'avoir violé les lois de la guerre et s'efforçait de réfuter les accusations de la commission Goldstone.
   
M. Ban avait également reçu de l'Autorité palestinienne un rapport préliminaire sur la façon dont elle prévoyait d'enquêter sur la guerre à Gaza.

Première publication : 26/02/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)