Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Migrants : Gao, aux portes du désert, carrefour des routes qui mènent en Europe

En savoir plus

DÉBAT

Laurent Fabius à Téhéran : l'Iran réconcilié avec l'Occident ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Laurent Fabius à Téhéran : l'Iran réconcilié avec l'Occident ? (partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Esclaves mauritaniennes"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le but en or de Platini"

En savoir plus

Sports

Et de trois pour le XV de France !

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 27/02/2010

Le XV de France a remporté son troisième match consécutif, le premier de l'ère Lièvremont. Les Bleus s'imposent au Millenium Stadium face au Pays de Galles, 26-20, avec quelques frayeurs en seconde période.

Le XV de France tient, enfin, sa série de trois victoires consécutives. Mais non sans difficultés ! Après le test écossais à Edimbourg et la balade irlandaise au Stade de France, les Bleus ont bien failli se brûler les doigts dans l'antre du dragon gallois.

Menant 20-0 à la mi-temps, les Bleus ont manqué de se faire surprendre par des Gallois piqués au vif en seconde période. Réduits à 14, après l'expulsion de Morgan Parra à la 62', on pensait que les Bleus allaient finir comme les Ecossais lors de la seconde journée : battus dans les arrêts de jeu. Mais en dépit d'un essai gallois dans les dernières minutes, les Bleus remportent un match difficile prouvant, une fois de plus, la force de leur collectif et de leur discipline.

Opportunisme et défense de fer

A la moitié du terrain, Alexis Palisson, bien placé, intercepte la balle du premier essai sur une passe sautée de James Hooke. Le Briviste ouvre ainsi son compteur sous le maillot bleu et la France prend le match en main.

Les Gallois cherchent des solutions qui ne viennent ni sur les côtés, farouchement défendus par les deuxièmes lignes, ni au centre tenu d’une main de fer par les avant français. A la 21’, Stephen Jones, le numéro 10, tente une passe au pied désespérée qui manque de surprendre les arrières français mais Julien Malzieu prolonge in extremis.

Petit à petit, Cardiff s’éteint. Leur équipe est littéralement étouffée par une défense française très disciplinée et solide à l’image de William Servat. Impeccable à la mêlée, le Toulousain l’est aussi à la touche. Malgré le beau travail des avants, l’opportunisme sera à la source du deuxième essai. François Trinh-Duc s’immisce dans les lignes galloises et surprend Shane Williams. Avec le professionnalisme des équipes de l’hémisphère sud, le XV de France rentre au vestiaire sur un score qui laisse le Millenium Stadium muet, 20-0.

Tout près du cauchemar écossais

De retour sur la pelouse, le demi de mêlée Stephen Jones ouvre enfin le compteur des locaux après 45 minutes de jeu. Cinq minutes plus tard, le même Jones réveille l’espoir en réduisant encore un peu plus l’écart, 6-20. Psychologiquement, la sauce prend et la France, jusque-là sereine, perd son sang-froid. A la 62’, les Français ont l’impression de revivre le cauchemar des Ecossais une semaine plus tôt. Après une accélération impressionnante, Leigh Halfpenny applatit dans l’en-but gauche. L’essai fait rugir le Millenium : son équipe n’est plus qu’à 7 points de renverser le match. Double peine pour les Bleus qui perdent, en même temps, leur demi de mêlée, Morgan Parra. Le Clermontois, pénalisé sur une faute sur Halfpenny, prend un jaune.

Le cours du match s’inverse. Réduits à quatorze, les Bleus trouvent les ressources pour aller chercher cette troisième victoire. Les Gallois se précipitent et manquent de peu l’égalisation alors qu’ils sont en surnombre. Frédéric Michalak, rentré à la place de François Trinh-Duc, marque une pénalité de 45 mètres qui met les siens à l’abri. Un dernier essai de Shane Williams ne changera rien. Les Bleus sont bien en route vers le Grand Chelem


 

Première publication : 26/02/2010

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Fall et Papé forfaits, Chabal à la rescousse du XV de France

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le XV de France s'adjoint les services de Fall et Bonnaire pour affronter le Pays de Galles

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Les Bleus étrillent l'Irlande au Stade de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)