Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Afrique

Sept candidats pour un fauteuil

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 02/03/2010

Les Togolais sont appelés aux urnes, ce jeudi, pour élire leur président. Ils ont le choix entre sept candidats, dont le sortant Faure Gnassingbé qui a succédé à son père, le général Eyadéma, en février 2005. Revue des forces en présence.


- Faure Gnassingbé (au centre sur la photo), 43 ans, candidat du Rassemblement du peuple togolais (RPT, au pouvoir). Diplômé d'un Master en Business Administration (MBA) obtenu aux États-Unis, il est arrivé au pouvoir en février 2005, au lendemain de la mort de son père, le général Eyadéma, qui a régné sans partage sur le Togo pendant 38 ans. Son élection avait donné lieu à des émeutes durant lesquelles 400 à 500 personnes avaient trouvé la mort.

- Jean-Pierre Fabre (à g. sur la photo), 58 ans, candidat de l'Union des forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio, opposant historique écarté de la course à la présidence pour des raisons de santé. Économiste de formation, Jean-Pierre Fabre, qui brigue pour la première fois la magistrature suprême, est considéré comme l’adversaire le plus sérieux du président sortant.

- Yawovi Agboyibo (à dr. sur la photo), 67 ans, candidat du Comité d'action pour le renouveau (CAR, deuxième force de l'opposition). Candidat malheureux en 1998 et en 2003, cet avocat de formation a occupé le poste de Premier ministre entre 2006 et 2007.

- Messan Agbéyomé Kodjo, 56 ans, candidat de l'Organisation pour bâtir dans l'union un Togo solidaire (Obuts). Ancien président de l'Assemblée nationale (1999-2000) et ex-Premier ministre (2000-2002), il a occupé plusieurs portefeuilles ministériels dans des gouvernements du général Eyadéma. C'est la première fois qu'il participe à un scrutin présidentiel.

- Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, 51 ans, candidate de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA), est la première femme à se présenter à une élection présidentielle au Togo.

- Nicolas Lawson, 57 ans, candidat du Parti du renouveau et de la rédemption (PRR). Cet homme d'affaires se présente pour la troisième fois au scrutin présidentiel, après ceux de 2003 et 2005.

- Bassabi Kagbara, 68 ans, candidat du Parti démocratique panafricain (PDP). Cet universitaire tente sa chance pour la première fois.
 

Première publication : 01/03/2010

  • TOGO

    Dernières heures de campagne pour les candidats à la présidentielle togolaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)