Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les jihadistes consolident leurs positions en Irak et en Syrie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Athènes menace de ne pas rembourser le FMI en juin

En savoir plus

Afrique

Zidane, Blanc et Deschamps remportent le tournoi de l’Amitié de futsal d'Alger

Texte par Allaoua MEZIANI

Dernière modification : 01/03/2010

Zinédine Zidane et une douzaine de ses complices champions du monde 1998 -dont Laurent Blanc et Didier Deschamps- ont pris part au tournoi de l’Amitié de futsal à Alger. Les "Bleus" de 98, qui ont remporté leurs deux matchs, ont décroché le trophée.

Alger accueillait, ce lundi matin, l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France, Zinédine Zidane, accompagné d’une douzaine de ses complices champions du monde 1998, dont Laurent Blanc et Didier Deschamps. Les anciens Bleus étaient invités à prendre part au tournoi de l’Amitié de football en salle (futsal).

Ce tournoi, organisé par l’Amicale des anciens internationaux algériens, et présidé par l’ancien capitaine de la sélection ayant vaincu la RFA au Mondial 1982, Ali Fergani, s'est déroulé en fin d’après-midi à la Coupole du complexe olympique du 5-Juillet, en présence d’un public choisi, "trié sur le volet" selon l’expression d’un journaliste algérien qui a requis l’anonymat.

Le sponsor de la manifestation, en l’occurrence l’opérateur téléphonique Nedjma, qui se trouve être l'un des sponsors de Zidane, n’a, en effet, mis aucun billet en vente, préférant réserver l’exclusivité à ses seuls invités, des abonnés et des personnalités.

Le tournoi a eu lieu sous forme de mini-championnat et a opposé Zidane et ses amis aux anciens internationaux algériens, dont les Auxerrois Saib et Tasfaout. Rabah Madjer, une des plus grandes figures du football algérien, était absent pour raison de "calendrier", comme il l’a, lui-même, précisé dans la presse algérienne, histoire de couper court à des rumeurs de querelles entre anciens internationaux à propos des joueurs - algériens - conviés à ce tournoi.

Reste que le retour de Zinédine Zidane en Algérie est toujours un événement, même s’il s’agit en la circonstance, d’un mini-événement. Les raisons ? D'une part, Zidane n’en est plus à son premier voyage au pays de ses parents, puisqu’il y est allé plusieurs fois ces dernières années, que ce soit à titre officiel ou privé . D'autre part, l’ancien stratège des Bleus n’est plus en activité, ce qui rend son aura un peu moindre par rapport à ses années de gloire sur le terrain. Enfin, et sans doute la principale raison : le public algérien a les yeux plutôt braqués sur le match international amical de sa sélection nationale, mercredi face à la Serbie, en préparation de la Coupe du Monde 2010.

Reste que le tournoi, que les Bleus ont remporté en battant notamment l'Algérie 1982 par huit buts à trois, s'est déroulé à guichets fermés, tous les billets ayant été vendus en quelques heures - au prix de 300 dinars algériens (environ 3 euros).
 

Première publication : 01/03/2010

  • MONDIAL-2010

    Pour Zidane, Henry "n'est pas un tricheur"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)