Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

Afrique

Zidane, Blanc et Deschamps remportent le tournoi de l’Amitié de futsal d'Alger

Texte par Allaoua MEZIANI

Dernière modification : 01/03/2010

Zinédine Zidane et une douzaine de ses complices champions du monde 1998 -dont Laurent Blanc et Didier Deschamps- ont pris part au tournoi de l’Amitié de futsal à Alger. Les "Bleus" de 98, qui ont remporté leurs deux matchs, ont décroché le trophée.

Alger accueillait, ce lundi matin, l’ancien meneur de jeu de l’équipe de France, Zinédine Zidane, accompagné d’une douzaine de ses complices champions du monde 1998, dont Laurent Blanc et Didier Deschamps. Les anciens Bleus étaient invités à prendre part au tournoi de l’Amitié de football en salle (futsal).

Ce tournoi, organisé par l’Amicale des anciens internationaux algériens, et présidé par l’ancien capitaine de la sélection ayant vaincu la RFA au Mondial 1982, Ali Fergani, s'est déroulé en fin d’après-midi à la Coupole du complexe olympique du 5-Juillet, en présence d’un public choisi, "trié sur le volet" selon l’expression d’un journaliste algérien qui a requis l’anonymat.

Le sponsor de la manifestation, en l’occurrence l’opérateur téléphonique Nedjma, qui se trouve être l'un des sponsors de Zidane, n’a, en effet, mis aucun billet en vente, préférant réserver l’exclusivité à ses seuls invités, des abonnés et des personnalités.

Le tournoi a eu lieu sous forme de mini-championnat et a opposé Zidane et ses amis aux anciens internationaux algériens, dont les Auxerrois Saib et Tasfaout. Rabah Madjer, une des plus grandes figures du football algérien, était absent pour raison de "calendrier", comme il l’a, lui-même, précisé dans la presse algérienne, histoire de couper court à des rumeurs de querelles entre anciens internationaux à propos des joueurs - algériens - conviés à ce tournoi.

Reste que le retour de Zinédine Zidane en Algérie est toujours un événement, même s’il s’agit en la circonstance, d’un mini-événement. Les raisons ? D'une part, Zidane n’en est plus à son premier voyage au pays de ses parents, puisqu’il y est allé plusieurs fois ces dernières années, que ce soit à titre officiel ou privé . D'autre part, l’ancien stratège des Bleus n’est plus en activité, ce qui rend son aura un peu moindre par rapport à ses années de gloire sur le terrain. Enfin, et sans doute la principale raison : le public algérien a les yeux plutôt braqués sur le match international amical de sa sélection nationale, mercredi face à la Serbie, en préparation de la Coupe du Monde 2010.

Reste que le tournoi, que les Bleus ont remporté en battant notamment l'Algérie 1982 par huit buts à trois, s'est déroulé à guichets fermés, tous les billets ayant été vendus en quelques heures - au prix de 300 dinars algériens (environ 3 euros).
 

Première publication : 01/03/2010

  • MONDIAL-2010

    Pour Zidane, Henry "n'est pas un tricheur"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)