Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

DÉBAT

La capitale française fait-elle le pari des arts ?

En savoir plus

DÉBAT

L'Allemagne à la rescousse du budget français ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Drame du "cercueil volant" en Côte d'Ivoire et un riche couple sauve des migrants en mer

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 18/03/2010

Marlène Michel une boxeuse sur les planches

A 31 ans, Marlène Michel vit ses deux passions à fond : d’un côté le théâtre, la boxe de l’autre. La comédie sur les planches, mais certainement pas sur le ring. Le virus de la boxe, Marlène l’a attrapé il y a seulement 4 ans. Mais cette sportive accomplie a pourtant déjà à son palmarès un trophée départemental et un autre régional.

A 31 ans, Marlène Michel vit ses deux passions à fond : d’un côté le théâtre, la boxe de l’autre. La comédie sur les planches, mais certainement pas sur le ring.
Le virus de la boxe, Marlène l’a attrapé il y a seulement 4 ans. Mais cette sportive accomplie a pourtant déjà à son palmarès un trophée départemental et un autre régional. Championne d’Ile-de-France en 2008, elle s’attaque cette année aux championnats de France qui auront lieu en mai.

"Je donnerai le maximum. Je n’y vais pas pour perdre. S’il faut que je me mette vraiment dedans, même au niveau cardio, quitte à être épuisée, je ferai les rounds et j’irai jusqu’au bout." Raconte Marlène Michel.

De la volonté, de la hargne. Marlène semble bien décidée à envoyer ses adversaires dans les cordes.

"Sur le ring, Marlène, elle ne lâche rien, elle est tout le temps sur vous, elle envoie, elle envoie, elle marche dessus quand elle reçoit, elle ne s’arrête pas, elle continue, elle continue." Raconte Yves, un boxeur.

"Elle est très à l’écoute de ce qu’on lui dit. Elle a la faculté d’apprendre très vite." Raconte Jean-Michel Thierry, l'entraîneur de Marlène.

Il faut dire que Marlène a eu un sacré entraînement sportif dès son plus jeune âge.

"Mon père est marathonien, il a mis ma mère au marathon, il a mis mon frère et moi aussi au sport, moi depuis l’âge de 5 ans. C’est-à-dire qu’à 5 ans, je faisais des cross d’1 km, 1,5 km. Il me poussait, il me poussait pour que je finisse première de toutes catégories, tous sexes confondus, et ça a marché." Raconte Marlène.

Une endurance et une maîtrise du corps que Marlène a mis à contribution dans la pratique de son métier depuis 10 ans : comédienne.

"Il y a pas mal de chansons dans le spectacle, la voix, il faut qu’elle suive. Parce qu’on est une heure à faire les folles-dingues quand même. Il faut que la voix soit chaude. Donc c’est important. C’est comme les muscles, ça s’échauffe. C’est un muscle d’ailleurs." Explique Marlène.

Ce jour-là Marlène joue le rôle d’un dragon dans un spectacle pour enfants. Une pièce sur la tolérance et le droit à la différence.

"J’ai la chance de faire ce métier parce quand je viens, je viens pour jouer, faire rire les gamins, ou les gens, les faire pleurer aussi, ça m’amuse." Explique Marlène.

A l’aise dans tous les répertoires, elle a joué dans "Mais n’te promène donc pas toute nue" de Feydeau, et puis dans des rôles plus dramatiques comme "La belle et la bête" ou encore "Récits de femmes" de Dario Fo et Franca Ramé.

"Il y a du challenge aussi dans le théâtre. C’est ça, je pense, que j’aime bien. C’est comme sur un ring, il y a du challenge." Raconte Marlène.

Des passions et des défis… C’est comme cela que Marlène entend mener sa vie, à 200%.

"Je ne mets pas de limite à mes rêves, voilà." Conclut Marlène.

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

11/10/2014 Laïcité

La nouvelle "feel good" attitude

La morosité ambiante n'est pas une fatalité. Certains au contraire ont décidé coûte que coûte de manifester et transmettre leur joie de vivre. Une manière d'accéder à nouveau au...

En savoir plus

04/10/2014 bio

Les nouveaux épiciers de campagne

Les marchands ambulants se multiplient sur les routes de France. Ambassadeurs des produits locaux, ils investissent des zones désertées par les magasins spécialisés.

En savoir plus

27/09/2014 sport

Les sports oubliés dans le vent

Aujourd'hui des sports improbables reviennent sur le devant des terrains de jeu. Oubliées ou parfois issues de l'imaginaire, certaines pratiques inattendues trouvent de nombreux...

En savoir plus

13/09/2014 Gastronomie

Les nouveaux road trip

Antiquités ou flambants neufs, les bus deviennent le cadre d'événements culturels, gastronomiques et festifs. Si on connaissait les bus-discothèques, d’autres, une fois...

En savoir plus

20/09/2014 robotique

Le succès du high-tech "made in France"

Dans le secteur des hautes technologies, le label "made in France" se développe de plus en plus. Bien loin de la production de masse, des Français réinventent le style de nos...

En savoir plus