Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

La chronique de l’art de vivre à la française vous propose de découvrir les nouveautés en matière de décoration, de patrimoine, de mode de vie, de gastronomie, d’œnologie et d’architecture. Le samedi à 08h20.

LES ARTS DE VIVRE

LES ARTS DE VIVRE

Dernière modification : 18/03/2010

Marlène Michel une boxeuse sur les planches

A 31 ans, Marlène Michel vit ses deux passions à fond : d’un côté le théâtre, la boxe de l’autre. La comédie sur les planches, mais certainement pas sur le ring. Le virus de la boxe, Marlène l’a attrapé il y a seulement 4 ans. Mais cette sportive accomplie a pourtant déjà à son palmarès un trophée départemental et un autre régional.

A 31 ans, Marlène Michel vit ses deux passions à fond : d’un côté le théâtre, la boxe de l’autre. La comédie sur les planches, mais certainement pas sur le ring.
Le virus de la boxe, Marlène l’a attrapé il y a seulement 4 ans. Mais cette sportive accomplie a pourtant déjà à son palmarès un trophée départemental et un autre régional. Championne d’Ile-de-France en 2008, elle s’attaque cette année aux championnats de France qui auront lieu en mai.

"Je donnerai le maximum. Je n’y vais pas pour perdre. S’il faut que je me mette vraiment dedans, même au niveau cardio, quitte à être épuisée, je ferai les rounds et j’irai jusqu’au bout." Raconte Marlène Michel.

De la volonté, de la hargne. Marlène semble bien décidée à envoyer ses adversaires dans les cordes.

"Sur le ring, Marlène, elle ne lâche rien, elle est tout le temps sur vous, elle envoie, elle envoie, elle marche dessus quand elle reçoit, elle ne s’arrête pas, elle continue, elle continue." Raconte Yves, un boxeur.

"Elle est très à l’écoute de ce qu’on lui dit. Elle a la faculté d’apprendre très vite." Raconte Jean-Michel Thierry, l'entraîneur de Marlène.

Il faut dire que Marlène a eu un sacré entraînement sportif dès son plus jeune âge.

"Mon père est marathonien, il a mis ma mère au marathon, il a mis mon frère et moi aussi au sport, moi depuis l’âge de 5 ans. C’est-à-dire qu’à 5 ans, je faisais des cross d’1 km, 1,5 km. Il me poussait, il me poussait pour que je finisse première de toutes catégories, tous sexes confondus, et ça a marché." Raconte Marlène.

Une endurance et une maîtrise du corps que Marlène a mis à contribution dans la pratique de son métier depuis 10 ans : comédienne.

"Il y a pas mal de chansons dans le spectacle, la voix, il faut qu’elle suive. Parce qu’on est une heure à faire les folles-dingues quand même. Il faut que la voix soit chaude. Donc c’est important. C’est comme les muscles, ça s’échauffe. C’est un muscle d’ailleurs." Explique Marlène.

Ce jour-là Marlène joue le rôle d’un dragon dans un spectacle pour enfants. Une pièce sur la tolérance et le droit à la différence.

"J’ai la chance de faire ce métier parce quand je viens, je viens pour jouer, faire rire les gamins, ou les gens, les faire pleurer aussi, ça m’amuse." Explique Marlène.

A l’aise dans tous les répertoires, elle a joué dans "Mais n’te promène donc pas toute nue" de Feydeau, et puis dans des rôles plus dramatiques comme "La belle et la bête" ou encore "Récits de femmes" de Dario Fo et Franca Ramé.

"Il y a du challenge aussi dans le théâtre. C’est ça, je pense, que j’aime bien. C’est comme sur un ring, il y a du challenge." Raconte Marlène.

Des passions et des défis… C’est comme cela que Marlène entend mener sa vie, à 200%.

"Je ne mets pas de limite à mes rêves, voilà." Conclut Marlène.

 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/12/2014 Gastronomie

L'art de la bûche

Chaque année, la magie de Noël opère aussi dans nos assiettes, notamment au moment du dessert. Chocolatiers et pâtissiers rivalisent de créativité avec des bûches de plus en plus...

En savoir plus

12/12/2014 Alcool

Single malt à la française

Cette année pour les fêtes, sur les tables ou sous le sapin, le whisky pourrait prendre plus de place que d'habitude. Si la France est le premier consommateur de whisky écossais...

En savoir plus

05/12/2014 Divertissement

Nouvelle ère de jeux

Comme les enfants, les adultes s'adonnent de plus en plus à des jeux en tout genre. On peut se divertir autour d'un jeu de société et faire travailler son imaginaire dans de...

En savoir plus

29/11/2014 Design

Le design sort du bois

Une nouvelle génération de designers s'associe à des menuisiers et des artisans pour revisiter le bois et souligner la beauté de ce matériau ancestral, en jouant la carte de la...

En savoir plus

22/11/2014 Gastronomie

Nouvelle culture fromagère

Le fromage affine sa réputation et pourrait bien devenir un produit noble. De nouveaux lieux et concepts pourraient bien changer nos habitudes, et permettent de découvrir ces...

En savoir plus