Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Economie

General Motors rappelle 1,3 million de voitures en Amérique du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2010

Le constructeur automobile américain, General Motors, annonce le rappel de 1,3 million de voitures en Amérique du Nord. Les véhicules incriminés souffriraient d'un problème de direction.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé le rappel en Amérique du Nord de 1,3 million de véhicules qui pourraient souffrir d'un problème de direction, alors qu'une enquête a été ouverte par les autorités américaines après plusieurs accidents.

Ce rappel porte sur des modèles Chevrolet Cobalts 2005-2010 et des Pontiac G5 2007-2010, ainsi que des modèles similaires vendus au Canada et au Mexique, a annoncé le géant américain dans la nuit de lundi à mardi.

L'agence de sécurité routière américaine (NHTSA) avait ouvert une enquête en janvier concernant 905.000 Chevrolet Cobalts, après avoir reçu plus de 1.100 plaintes portant sur des problèmes de direction assistée et faisant état de 14 accidents et un blessé.

"Cela a tendance à se produire sur de vieux modèles qui ne sont plus sous garantie", a précisé Jamie Hresko, vice-président de GM, cité dans un communiqué.

"Rappeler ces véhicules est la bonne chose à faire pour la tranquilité d'esprit de nos clients", ajoute-t-il.

Cette campagne de rappel intervient alors que le numéro un mondial de l'automobile, le japonais Toyota, a rappelé près de 9 millions de voitures dans le monde, dont 6 millions aux Etats-Unis, en raison de problèmes affectant les pédales d'accélération ou le système de freinage de plusieurs modèles.
 

Première publication : 02/03/2010

COMMENTAIRE(S)