Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ouganda : Dominic Ongwen comparaît devant la CPI

En savoir plus

FOCUS

Auschwitz, symbole d'une entreprise de mort programmée et industrielle

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La Shoah racontée dans le cinéma et la littérature

En savoir plus

SUR LE NET

La beauté noire à l'heure du web 2.0

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"En arrivant à Auschwitz, les Soviétiques ont trouvé un immense cimetière"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence de Paris sur le climat : une opportunité pour les entreprises ? (partie 2)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Colombie : le président convaincu "que les Farc veulent la paix"

En savoir plus

DÉBAT

Victoire de Tsipras en Grèce, la naissance d'une nouvelle Europe ? (partie 2)

En savoir plus

Economie

General Motors rappelle 1,3 million de voitures en Amérique du Nord

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2010

Le constructeur automobile américain, General Motors, annonce le rappel de 1,3 million de voitures en Amérique du Nord. Les véhicules incriminés souffriraient d'un problème de direction.

AFP - Le constructeur automobile américain General Motors a annoncé le rappel en Amérique du Nord de 1,3 million de véhicules qui pourraient souffrir d'un problème de direction, alors qu'une enquête a été ouverte par les autorités américaines après plusieurs accidents.

Ce rappel porte sur des modèles Chevrolet Cobalts 2005-2010 et des Pontiac G5 2007-2010, ainsi que des modèles similaires vendus au Canada et au Mexique, a annoncé le géant américain dans la nuit de lundi à mardi.

L'agence de sécurité routière américaine (NHTSA) avait ouvert une enquête en janvier concernant 905.000 Chevrolet Cobalts, après avoir reçu plus de 1.100 plaintes portant sur des problèmes de direction assistée et faisant état de 14 accidents et un blessé.

"Cela a tendance à se produire sur de vieux modèles qui ne sont plus sous garantie", a précisé Jamie Hresko, vice-président de GM, cité dans un communiqué.

"Rappeler ces véhicules est la bonne chose à faire pour la tranquilité d'esprit de nos clients", ajoute-t-il.

Cette campagne de rappel intervient alors que le numéro un mondial de l'automobile, le japonais Toyota, a rappelé près de 9 millions de voitures dans le monde, dont 6 millions aux Etats-Unis, en raison de problèmes affectant les pédales d'accélération ou le système de freinage de plusieurs modèles.
 

Première publication : 02/03/2010

COMMENTAIRE(S)