Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marc Dugain explore la face sombre de l'Amérique des Kennedy

En savoir plus

FOCUS

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Waszczykowski : "Les mots de Macron envers la Pologne n'étaient pas nécessaires"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

ONU : comment l'organisation est-elle financée ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Baptêmes du feu à l'ONU"

En savoir plus

Culture

Le réalisateur Jafar Panahi a été arrêté à son domicile

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/03/2010

Le réalisateur iranien Jafar Panahi, qui a notamment reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000, a été arrêté chez lui par les forces de sécurité. Il avait soutenu le candidat de l'opposition Mir Hossein Moussavi lors de la présidentielle.

REUTERS - Le cinéaste iranien Jafar Panahi, lauréat de plusieurs prix internationaux, a été arrêté à son domicile par les forces de sécurité, rapporte mardi le site internet du dirigeant d'opposition Mirhossein Moussavi.
 
Le procureur général de Téhéran a confirmé l'arrestation du réalisateur tout en assurant qu'elle n'était pas dictée par des mobiles politiques, rapporte l'agence de presse Isna.
 
Selon le site Kaleme de Moussavi, Panahi a été interpellé lundi soir avec sa femme, sa fille et quinze invités qui étaient réunis chez lui, Une perquisition a eu lieu à son domicile et certains de ses biens ont été saisis, ajoute-t-il.
 
Jafar Panahi, 49 ans, avait apporté son soutien à Mirhossein Moussavi lors de la campagne présidentielle l'an dernier.
 
Le procureur de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, a déclaré que son arrestation n'était liée ni à la politique, ni à sa profession.
 
"L'arrestation de Jafar Panahi n'est pas due à des mobiles politiques, ni à sa qualité d'artiste. Il est suspendu pour avoir (...) commis certains délits et a été arrêté à la demande du juge chargé de l'affaire en même temps qu'une autre personne, et l'enquête continue", a dit Dolatabadi selon Isna.
 
Le mois dernier, les autorités iraniennes avaient empêché Jafar Panahi de se rendre au festival du film de Berlin, où le cinéaste avait reçu l'Ours d'argent en 2006 pour "Hors Jeu" ("Offside"). En 2000, Panahi avait reçu le Lion d'or à la Mostra de Venise pour "Le Cercle".  

 

Première publication : 02/03/2010

  • EXCLUSIF

    Reza Pahlavi : "Il faut soutenir l'opposition iranienne de façon beaucoup plus directe"

    En savoir plus

  • IRAN

    Reportage au cœur de l'université de Téhéran

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Condamnée à 20 ans de prison pour avoir voulu informer sur la situation en Birmanie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)