Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

EUROPE

Motion de censure votée contre le gouvernement Timochenko

Vidéo par Cyrielle ABEHSERA

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/03/2010

Les députés ukrainiens ont adopté une motion de censure contre le gouvernement de Ioulia Timochenko, qui a perdu l'élection présidentielle le 7 février dernier.

Reuters - Le parlement ukrainien a adopté mercredi une motion de censure contre le gouvernement de Ioulia Timochenko et celle-ci a fait savoir qu’elle ne resterait pas en fonction pour expédier les affaires courantes.

La motion de censure a recueilli 243 voix parmi les 450 députés de la Chambre.

Mardi, la coalition gouvernementale a éclaté, conséquence de la défaite de Timochenko face à Viktor Ianoukovitch au second tour de l’élection présidentielle le 7 février.

« Si le renvoi de mon gouvernement est voté aujourd’hui, alors ce gouvernement partira aussitôt et nous entrerons dans l’opposition », avait déclaré Ioulia Timochenko aux députés avant le vote du parlement.

Normalement, en cas de vote d’une motion de censure, Timochenko et son équipe étaient censées expédier les affaires courantes dans l’attente de la formation d’un nouveau gouvernement.

Viktor Ianoukovitch a été déclaré vainqueur de la présidentielle avec 48,95% des voix contre 45,47% à Timochenko, qui a contesté la régularité du scrutin, entaché selon elle de fraudes massives.

Avec la chute probable de Timochenko, c’est une longue période d’incertitude politique qui risque de s’ouvrir pour le pays. Les groupes parlementaires disposeront d’un mois pour trouver une nouvelle coalition et de soixante jours pour mettre sur pied un gouvernement.

En cas d’échec, Viktor Ianoukovitch pourra organiser des élections législatives anticipées, un scénario que les investisseurs redoutent parce qu’il prolongerait de plusieurs mois les incertitudes économiques et politiques.
 

Première publication : 03/03/2010

COMMENTAIRE(S)