Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

  • Un rassemblement pro-israélien organisé ce jeudi à Paris

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Premier ministre table sur une croissance de 8 % pour lutter contre les inégalités

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/03/2010

Dans un discours très attendu prononcé devant le Parlement chinois, Wen Jiabao a indiqué s'attendre à une croissance d'environ 8 % en Chine cette année. Il s'est également engagé à œuvrer pour l'emploi et à améliorer le système de protection sociale.

AFP - Le chef du gouvernement chinois Wen Jiabao a affirmé vendredi devant le Parlement vouloir oeuvrer pour l'emploi et la protection sociale, en ville comme à la campagne, afin de favoriser "l'harmonie et le progrès de la société".

Les autorités chinoises ont fait de "l'harmonie sociale" un mot d'ordre depuis plusieurs années, mais reconnaissent que les inégalités se creusent et que la protection sociale est insuffisante, alors que de plus grands avantages sociaux permettraient à la population de consommer au lieu d'épargner, et de rééquilibrer le mode de développement économique.

Il faut "accélérer l'amélioration du système de protection sociale couvrant aussi bien les citadins que les ruraux", a déclaré le Premier ministre Wen Jiabao à l'ouverture de la réunion plénière annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP, Parlement).

Pour cela, il a dit vouloir étendre les expériences pilotes de système d'assurance maladie et vieillesse dans les campagnes à près du quart du pays (23% des districts) et accélérer partout la prise en charge minimum des laissés pour compte.

"Nous nous appliquerons à incorporer les travailleurs migrants dans les assurances sociales", a-t-il déclaré sans préciser comment.

Ces travailleurs migrants, en grande majorité des ruraux qui partent trouver un emploi dans les bassins de la manufacture chinoise du sud et de l'est du pays, ou dans les grandes villes, forment une catégorie de population particulièrement défavorisée.

Faute du permis de résidence officielle dans leurs villes d'adoption, ils n'ont droit à aucun avantage social, sont privés d'école gratuite pour leurs enfants, tout en étant souvent exploités par leurs employeurs.

"Assurer une vie meilleure à nos citoyens est le but fondamental du développement économique", a lancé le chef du gouvernement.

"Nous devrons non seulement nous efforcer d'agrandir le +gâteau+ des richesses du pays à travers le développement économique, mais aussi veiller à un partage équitable de celui-ci", selon la traduction officielle de son discours.

Première publication : 05/03/2010

COMMENTAIRE(S)