Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Moyen-orient

Barack Obama félicite les Irakiens

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/03/2010

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a salué le vote massif des Irakiens et réitéré son objectif d'un retrait total des troupes américaines d'ici la fin 2011.

REUTERS - Barack Obama a félicité dimanche les Irakiens qui ont bravé le danger pour aller désigner leurs députés, et estimé que ce scrutin marquait une "étape importante" dans l'histoire de leur pays.
 
Il en a profité pour réitérer l'objectif d'un retrait complet des troupes américaines d'Irak

"La présence américaine s'avère nécessaire jusqu'à la reconstruction de l'armée irakienne"

d'ici la fin 2011.
 
"Nous allons persévérer sur la voie d'un retrait responsable des forces américaines d'Irak", a continué Obama, en réaffirmant que la mission de combat des Etats-Unis dans ce pays s'achèverait à la fin août cette année.
 
"Nous continuerons de conseiller et d'aider les forces de sécurité irakiennes, mènerons des opérations de lutte antiterroriste ciblées avec nos partenaires irakiens et protègeront nos forces et les civils. Et d'ici la fin de l'année prochaine, toutes les troupes américaines auront quitté l'Irak", a-t-il assuré.
 
Des dizaines d'obus de mortier, de roquettes, ainsi que des bombes ont explosé près de bureaux de vote à travers l'Irak, faisant un total de 38 morts, pour tenter de dissuader les électeurs de participer à ces élections législatives, les deuxièmes depuis l'invasion américano-britannique de 2003.
 
"Comme on s'y attendait, il y a eu des actes de violence, Al Qaïda en Irak et d'autres extrémistes tentant de perturber les progrès de l'Irak en assassinant des Irakiens innocents qui exerçaient leurs droits démocratiques", a dit Obama à la presse à la Maison blanche.
 

"L'énorme satisfaction pour l'administration Obama, c'est la participation"
"Mais dans l'ensemble, le degré de sécurité et les mesures prises pour empêcher des opérations de déstabilisation témoignent de la capacité grandissante et du professionnalisme des forces de sécurité irakiennes, qui ont été à la pointe pour protéger les opérations de vote", a-t-il dit.
 
"J'ai beaucoup de respect pour les millions d'Irakiens qui ont refusé de se laisser intimider par la violence et qui ont exercé leur droit de vote aujourd'hui", avait dit un peu plus tôt le président dans un communiqué.
 
"Leur participation démontre que le peuple irakien a choisi de bâtir son avenir par des moyens politiques", ajoutait-il.  

 

Première publication : 08/03/2010

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    La communauté internationale salue le courage des électeurs irakiens

    En savoir plus

  • IRAK

    Élections législatives, Jour J : "A voté"

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES IRAKIENNES

    Les chrétiens de Bagdad refont timidement leur apparition

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)