Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Sports

Sébastien Chabal : "Je ne suis pas une star"

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2010

"Chabalmania", parcours des Bleus dans le tournoi des VI Nations, Twitter... Dans un entretien exclusif accordé à FRANCE 24, le deuxième ligne du XV de France, Sébastien Chabal, livre ses vérités. En toute modestie.

Sébastien Chabal la joue modeste. "Je ne suis pas une star, je suis un joueur comme un autre", explique dans un entretien à FRANCE 24 celui que la presse anglo-saxonne aime à qualifier de "Caveman", pour son look si particulier d’homme des cavernes.

"J’ai un peu été mis en haut de l’affiche pendant la Coupe du monde 2007, poursuit l’international tricolore aux 53 sélections. Depuis, mon image continue d’évoluer et de grandir. Ce qui est bien, c’est que cela porte l’image du rugby auprès d’un public qui était moins connaisseur et qui, maintenant, vient tous les week-ends remplir les stades."

"On peut entrevoir le Grand chelem"

Cette année, la "Chabalmania" a toutes les chances de connaître un second souffle si le XV de France remporte un Grand chelem, qui lui tend les bras après trois victoires en autant de matchs du tournoi des VI Nations.
 
"On a fait une belle prestation au Pays de Galles, estime Sébastien Chabal. Pour moi, c’était le match le plus compliqué. Maintenant, on peut entrevoir, pourquoi pas, un Grand Chelem. On va commencer par le match qui nous attend ce week-end face à l’Italie, qui a accroché toutes les équipes qu’elle a rencontrées durant le tournoi. Après, on recevra avec plaisir l’Angleterre, une équipe qu’on a toujours du mal à jouer, nous, les Français."

"Pour le moment, le moral est bon, et on fera tout pour réussir", jure le troisième ligne du Racing Metro-92, dont le palmarès déjà bien fourni (champion d’Angleterre, Challenge européen, une victoire dans le Tournoi en 2007) s’enrichirait volontiers d’un Grand Chelem.

Près de 10 000 fans sur Twitter

Le tournoi 2010
avait pourtant mal commencé pour lui. Le 1er février, une semaine avant le premier match, Chabal annonce sur Twitter qu’il s’est blessé à l’entraînement. "Et m...., je suis forfait pour l'Ecosse. Une lombalgie qui dure un peu. Retour à la maison et repos. Quelle galère!", gazouille la star du rugby.

Les abonnés à son fil Twitter sont donc mis au courant avant tous les médias traditionnels. "C’est un gros quiproquo. Je me suis blessé le vendredi. J’ai essayé de me soigner avec le staff médical. Tout le monde était au courant, au club comme en équipe de France. C’est en rentrant chez moi le lundi midi que j’ai annoncé ça sur Twitter. Ce n’était pas une annonce officielle. C’était une humeur," explique après coup Sébastien Chabal.

De quoi parier que de nombreux fans le rejoindront sur le réseau social pour connaître son "humeur" en cas de victoire contre l’Angleterre et de Grand Chelem le 20 mars au soir…


Première publication : 11/03/2010

COMMENTAIRE(S)