Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 1)

En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

Afrique

Libération d'une otage espagnole aux mains d'Al-Qaïda au Maghreb

©

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2010

Selon Serge Daniel, correspondant RFI pour FRANCE 24 à Bamako, une Espagnole, retenue en otage par la branche maghrébine d'Al-Qaïda au Mali, a été libérée. Une Italienne d'origine burkinabè serait en cours de libération.

AFP - Une Espagnole et une Italienne, retenues en otage par la branche maghrébine d'Al-Qaïda dans le nord du Mali, sont en cours de libération et "en train de partir pour le Burkina" Faso voisin, a indiqué mercredi à l'AFP un des négociateurs maliens.
   
"C'est le Burkina qui s'occupe de cela. Effectivement, les nouvelles sont bonnes. Actuellement, les deux femmes sont en train de partir pour le Burkina", a indiqué ce négociateur sous couvert de l'anonymat et sans donner plus de précision.
   

"Le Burkina Faso est aux commandes dans cette affaire"


La ressortissante italienne, Philomène Kabouré, 39 ans, est d'origine burkinabè. Selon des sources proches de la négociation, elle avait dans un premier temps refusé d'être libérée pour rester avec son mari italien, Sergio Cicala, 65 ans, toujours détenu.
   
Un peu plus tôt dans la matinée, une source antiterroriste à Madrid avait affirmé que l'otage espagnole Alicia Gamez, 39 ans, retenue au Mali depuis fin novembre avec deux autres Espagnols d'une ONG catalane, était "en cours de libération".
   
Elle "est en train d'être conduite en lieu sûr", avait indiqué à l'AFP la source à Madrid.
   
La numéro deux du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega, a confirmé s'être rendue mardi à Barcelone (nord-est) pour parler avec les familles des trois otages de l'ONG Barcelona Accio solidaria, "face à la possibilité" de développements à venir dans la prise d'otages.
   
La vice-présidente du gouvernement espagnol a toutefois appelé à la prudence. "Il y a une ouverture que nous espérons positive", a déclaré Mme de la Vega.
   
A son arrivée au Parlement pour une session de contrôle du gouvernement, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré: "Nous devons être un peu prudent mais les choses vont dans le bon sens et j'espère que dans peu de temps nous pourrons donner des bonnes nouvelles".
   
Il a toutefois demandé "un peu de patience jusqu'à ce que se confirment les bonnes nouvelles".
   
Jusqu'à présent, l'ensemble du gouvernement se refusait à tout commentaire sur la situation des trois otages espagnols, appelant seulement à la "prudence et à la discrétion".
   
Si les libération des deux femmes se confirmait, la branche maghrébine d'Al-Qaïda détiendrait toujours trois Européens - deux humanitaires espagnols et un touriste italien - tous enlevés en Mauritanie.
   
Un sixième otage, le Français Pierre Camatte, a été libéré le 23 février dans le nord du Mali.

Première publication : 10/03/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)