Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du Conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, le capitaine mis en cause

    En savoir plus

  • Ukraine : "Moscou ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Au moins 20 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

Afrique

Libération d'une otage espagnole aux mains d'Al-Qaïda au Maghreb

©

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/07/2010

Selon Serge Daniel, correspondant RFI pour FRANCE 24 à Bamako, une Espagnole, retenue en otage par la branche maghrébine d'Al-Qaïda au Mali, a été libérée. Une Italienne d'origine burkinabè serait en cours de libération.

AFP - Une Espagnole et une Italienne, retenues en otage par la branche maghrébine d'Al-Qaïda dans le nord du Mali, sont en cours de libération et "en train de partir pour le Burkina" Faso voisin, a indiqué mercredi à l'AFP un des négociateurs maliens.
   
"C'est le Burkina qui s'occupe de cela. Effectivement, les nouvelles sont bonnes. Actuellement, les deux femmes sont en train de partir pour le Burkina", a indiqué ce négociateur sous couvert de l'anonymat et sans donner plus de précision.
   

"Le Burkina Faso est aux commandes dans cette affaire"


La ressortissante italienne, Philomène Kabouré, 39 ans, est d'origine burkinabè. Selon des sources proches de la négociation, elle avait dans un premier temps refusé d'être libérée pour rester avec son mari italien, Sergio Cicala, 65 ans, toujours détenu.
   
Un peu plus tôt dans la matinée, une source antiterroriste à Madrid avait affirmé que l'otage espagnole Alicia Gamez, 39 ans, retenue au Mali depuis fin novembre avec deux autres Espagnols d'une ONG catalane, était "en cours de libération".
   
Elle "est en train d'être conduite en lieu sûr", avait indiqué à l'AFP la source à Madrid.
   
La numéro deux du gouvernement espagnol Maria Teresa Fernandez de la Vega, a confirmé s'être rendue mardi à Barcelone (nord-est) pour parler avec les familles des trois otages de l'ONG Barcelona Accio solidaria, "face à la possibilité" de développements à venir dans la prise d'otages.
   
La vice-présidente du gouvernement espagnol a toutefois appelé à la prudence. "Il y a une ouverture que nous espérons positive", a déclaré Mme de la Vega.
   
A son arrivée au Parlement pour une session de contrôle du gouvernement, le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero a déclaré: "Nous devons être un peu prudent mais les choses vont dans le bon sens et j'espère que dans peu de temps nous pourrons donner des bonnes nouvelles".
   
Il a toutefois demandé "un peu de patience jusqu'à ce que se confirment les bonnes nouvelles".
   
Jusqu'à présent, l'ensemble du gouvernement se refusait à tout commentaire sur la situation des trois otages espagnols, appelant seulement à la "prudence et à la discrétion".
   
Si les libération des deux femmes se confirmait, la branche maghrébine d'Al-Qaïda détiendrait toujours trois Européens - deux humanitaires espagnols et un touriste italien - tous enlevés en Mauritanie.
   
Un sixième otage, le Français Pierre Camatte, a été libéré le 23 février dans le nord du Mali.

Première publication : 10/03/2010

Comments

COMMENTAIRE(S)