Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le retour de Nicolas Sarkozy n'est pas une solution pour la France"

En savoir plus

SUR LE NET

Cambodge : les travailleurs exigent une hausse des salaires

En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort de trois Israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "L'EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

EUROPE

L'Église catholique allemande présente ses excuses aux victimes de pédophilie

Vidéo par Pierrick LEURENT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/03/2010

Après avoir été reçu par le pape Benoît XVI, l'archevêque Robert Zollitsch a une nouvelle fois présenté ses "excuses" aux victimes des abus sexuels commis durant les années 1970 et 1980 dans 19 des 27 diocèses catholiques que compte l'Allemagne.

 

REUTERS - Le président de la conférence épiscopale allemande, reçu vendredi par le pape au Vatican, a demandé pardon aux victimes de violences sexuelles commises par des prêtres dans son pays.
 
Mgr Robert Zollitsch, archevêque de Fribourg-en-Brisgau, a précisé que Benoît XVI l'avait encouragé à poursuivre sans faiblir les efforts pour mettre fin à ce scandale, en donnant conseil aux victimes et en enquêtant sur les cas signalés.
 
Il a toutefois souligné que ces affaires de pédophilie n'étaient pas l'apanage de l'Eglise catholique.
 
"Les evêques allemands sont consternés par ce qui s'est produit et par les actes de violence infligés à des enfants", a déclaré Mgr Zollitsch après une audience privée de trois quarts d'heure que lui a accordée le pape. "Il y a quelques semaines j'ai demandé pardon aux victimes et je leur demande de nouveau pardon aujourd'hui à Rome."
 
"C'est avec stupéfaction, grand intérêt et une profonde tristesse que le Saint-Père a pris note de ce que j'avais à lui dire", a ajouté le président de l'épiscopat allemand lors d'une conférence de presse, précisant qu'il n'avait pas spécialement parlé avec le pape du choeur des petits chanteurs de Ratisbonne.
 
Ces dernières semaines, une centaine de personnes ont affirmé avoir été victimes de violences sexuelles dans des écoles catholiques en Allemagne, certaines affaires remontant à plusieurs dizaines d'années.
 
L'un concerne une école primaire liée à la chorale des petits chanteurs de la cathédrale de Ratisbonne, dirigée entre 1964 et 1994 par le frère du pape, le père Georg Ratzinger. Les faits constatés dans cette école étaient antérieurs à la prise en charge de la chorale par le père Ratzinger.
 
 
 
Table ronde en Allemagne le 23 avril
 
"J'ai informé le Saint-Père des mesures que nous prenons et je lui suis reconnaissant de m'avoir encouragé à poursuivre ces efforts avec courage et détermination (...) afin que la vérité apparaisse au grand jour", a dit Mgr Zollitsch.
 
Il a remercié le gouvernement allemand pour avoir décidé d'organiser une table ronde sur ce dossier le 23 avril prochain en présence de victimes, de responsables des Eglises catholiques et protestantes, de délégués du monde éducatif et de représentants d'associations et de victimes.
 
L'évêque de Ratisbonne, Mgr Gerhard Müller, a estimé jeudi que les médias avaient largement monté en épingle les affaires de violences physiques et sexuelles dans des écoles catholiques d'Allemagne. "Dans toutes ces histoires, beaucoup vient des médias. Nous avons bien d'autres problèmes en Allemagne en ce moment", a-t-il dit à des journalistes au Vatican.
 
"De plus, il n'est pas nécessaire d'agir parce que ce sont des affaires qui appartiennent au passé. Nous ne pouvons pas remonter le temps mais notre tâche principale est de rendre la justice aux victimes de cette époque", a-t-il ajouté.
 
Le frère du pape, Georg Ratzinger, aujourd'hui âgé de 86 ans, assure avoir tout ignoré de ces violences.
 
"Les élèves, pendant les tournées de la chorale, me racontaient ce qui se passait à l'école mais rien de ce qu'ils me disaient ne me conduisait à penser que je devais intervenir. Je n'avais aucune conscience de ces méthodes brutales", a-t-il dit en début de semaine.
 
Ces nouvelles allégations contre des ecclésiastiques catholiques en Europe font suite à des scandales retentissants en Irlande et aux Etats-Unis. L'Eglise américaine a versé deux milliards de dollars d'indemnités aux victimes depuis 1992.

 

Première publication : 12/03/2010

  • RELIGION

    Le célibat des prêtres en question après la série de scandales pédophiles

    En savoir plus

  • PÉDOPHILIE

    Le Vatican apporte son soutien aux églises prises dans la tourmente

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)