Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La réponse un peu courte d'Obama à Netanyahou"

En savoir plus

SUR LE NET

Égypte : la Toile se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

Moyen-orient

Le Quartette condamne la construction d'une nouvelle colonie israélienne à Jérusalem-Est

Vidéo par Christophe DANSETTE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/03/2010

Le projet de construction de 1 600 logements israéliens à Jérusalem-Est provoque l'irritation du Quartette (États-Unis, Russie, ONU et Union européenne), qui a promis de "surveiller de près les développements à Jérusalem".

AFP - Le Quartette a condamné vendredi la décision d'Israël d'autoriser de nouvelles constructions à Jérusalem-est et appelle toutes les parties concernées à soutenir la reprise rapide d'un dialogue.
   
Dans un communiqué publié par l'ONU, le Quartette pour le Proche-Orient (Etats-Unis, Russie, ONU, Union européenne) avertit aussi que "tout acte unilatéral de la part d'une des parties ne doit pas préjuger du résultat des négociations et ne sera pas reconnu par la communauté internationale".
   
"Le Quartette condamne la décision d'Israël d'autoriser la construction de nouvelles habitations à Jérusalem-est", dit le texte.
   
"Le Quartette est convenu de surveiller de près les développements à Jérusalem et se réserve la possibilité de prendre toute mesure supplémentaire que la situation sur le terrain pourrait requérir".
   
Il "réitère que la paix arabo-israélienne et l'établissement d'un Etat palestinien indépendant, contigu et viable est dans l'intérêt fondamental des parties, de tous les Etats de la région et de la communauté internationale".
   
"A cet égard, le Quartette appelle tous ceux qui sont concernés à soutenir la reprise d'urgence d'un dialogue entre les parties et à promouvoir une atmosphère qui soit favorable à des négociations couronnées de succès afin de résoudre toutes les questions en suspens relatives au conflit, y compris le statut de Jérusalem".
   
Le Quartette conclut en indiquant qu'il fera de nouveau le point de la situation lors de sa prochaine réunion à Moscou le 19 mars.
   
La déclaration du Quartette survient après que les Etats-Unis ont accusé le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, de saper les relations de son pays avec Washington.
   
La secrétaire d'Etat Hillary Clinton a appelé vendredi M. Netanyahu pour condamner son attitude "profondément négative" envers Washington, employant des mots très durs envers le principal allié des Etats-Unis au Proche-Orient.
   
Mme Clinton, "irritée" d'un nouveau coup dur pour le processus de paix, a signifié à son interlocuteur que l'annonce de nouvelles constructions juives à Jérusalem-Est était "un signal profondément négatif quant à l'approche par Israël de la relation bilatérale".
   
Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, avait "condamné" cette semaine le projet israélien de construction de nouveaux logements à Jérusalem-est et considéré que toutes les colonies sont "illégales". Le chef de l'ONU a discuté des nouvelles constructions avec Hillary Clinton vendredi au siège de l'ONU et rendu hommage à ses efforts pour relancer le processus de paix.
   
"Je suis vraiment reconnaissant de votre mobilisation pour que le processus de paix reprenne à travers des discussions indirectes", a-t-il dit à la secrétaire d'Etat américaine qui se trouvait à l'ONU à l'occasion de la 54e session annuelle de la Commission de l'ONU sur le statut de la femme.
   
Le ministère israélien de l'Intérieur avait annoncé cette semaine, en pleine visite du vice-président américain Joe Biden, un projet de construction de 1.600 nouveaux logements dans un quartier juif ultra-orthodoxe de Jérusalem-est, suscitant un vaste mouvement de réprobation, y compris à l'intérieur d'Israël.

 

Première publication : 13/03/2010

  • PROCHE-ORIENT

    Mahmoud Abbas refuse de reprendre les négociations de paix avec Israël

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    "Le projet des colonies israéliennes sape les efforts de paix", selon Joe Biden

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)