Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

EUROPE

Le scandale des prêtres pédophiles, des Etats-Unis à l'Irlande

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 13/03/2010

Un grand nombre d’affaires de pédophilie ayant eu lieu au sein de l’Église catholique ont éclaté depuis 2002 : en Allemagne et en Irlande récemment, ou aux États-Unis où les actes d'abus sexuels de la part du clergé se chiffre en dizaine de milliers.

- Allemagne :

Depuis janvier dernier, l'Église catholique fait l'objet d'une série d'accusations d’abus sexuels qui se seraient produits dans les années 1970 et 1980 dans des écoles et internats. Des abus sexuels sur des enfants ont été dénoncés dans 19 des 27 diocèses catholiques allemands. Plusieurs membres des petits chanteurs de la chorale de Ratisbonne, dirigée de 1964 à 1994 par le frère du pape, Mgr Georg Ratzinger, seraient également concernés.

- Irlande :

Deux rapports publiés en 2009 révèlent que des responsables de l'archevêché de Dublin ont couvert les abus sexuels commis par des prêtres sur des centaines d'enfants pendant des décennies. Il y aurait 14 500 victimes. Quatre évêques ont proposé leur démission, une seule a été acceptée.

- États-Unis :

Le cardinal de Boston, Bernard Law, accusé d'avoir protégé des prêtres pédophiles, a été contraint à la démission en 2002. La même année, Jean-Paul II convoque les cardinaux américains pour évoquer cette question. Deux ans plus tard, une enquête criminelle portant sur la période 1950-2002 établit à 4 400 le nombre de prêtres pédophiles dans le pays et à 11 000 celui d'enfants abusés. L'Église a dû payer des dizaines de millions de dollars pour dédommager les victimes ou éviter des poursuites judiciaires.

- Australie :

Des anciens élèves du pensionnat catholique Saint-Stanislas, à Bathurst, affirment avoir été victimes d’agressions sexuelles dans les années 1970 et 1980. À Sydney, en 2008, le pape Benoît XVI prononce un discours de compassion envers les victimes.

- Canada :

Des centaines de cas de pédophilie ont été révélés dès la fin des années 1980. En 2002, l'Église catholique, ainsi que d’autres institutions chrétiennes et l’État canadien, déboursent 706 millions d'euros de dédommagements.

- France :

En novembre 2000, la conférence épiscopale dénonce le phénomène de pédophilie. La même année, l’abbé Bissey est condamné à 18 ans de prison. Une dizaine de religieux sont actuellement poursuivis en justice.

- Autriche :

L'archevêque de Vienne, le cardinal Hans Hermann Groër, a démissionné en 1995 après avoir été accusé de harcèlement sexuel. Trois prêtres d'un monastère du nord de l'Autriche ont été révoqués. D’après des révélations de la presse, des abus sexuels ont été commis sur les membres du chœur des Petits chanteurs de Vienne.

Première publication : 13/03/2010

COMMENTAIRE(S)