Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise des migrants : L'Europe indignée, l'Europe impuissante ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La crise des ordures au Liban : un raz-le-bol exacerbé

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses du palais de l'Élysée

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : quelle est l'influence de l'extrême droite ?

En savoir plus

TECH 24

IFA 2015 : retour vers le futur

En savoir plus

MODE

Quand la lingerie triomphe !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : avec les migrants face au "rideau de fer" hongrois

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Alcatel-Lucent : le parachute doré de Michel Combes fait polémique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Réforme du droit du travail : premier test pour Myriam El Khomri

En savoir plus

Sports

L'Écosse et l'Angleterre se neutralisent à Murrayfield

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/03/2010

Au terme d'un match sans essai, l'Écosse et l'Angleterre se sont séparées sur un nul (15-15) qui n'arrange aucune des deux équipes. L'Angleterre a ruiné toute chance de remporter le Tournoi et l'Écosse est toujours en quête d'une première victoire.

AFP - L'Ecosse et l'Angleterre se sont séparées sur un nul qui n'arrangeait aucune des deux équipes samedi (15-15), au terme d'un match médiocre et sans essai à Murrayfield, lors de la 4e journée du Tournoi des six nations.

Après sa défaite à domicile contre l'Irlande (16-20), ce résultat annihile virtuellement les chances du XV de la Rose de remporter une compétition qui lui échappe depuis 2003. Elle doit se déplacer en France lors de l'ultime journée.

S'il lui épargne l'humiliation d'une 14e cuillère de bois (5 défaites), le score de parité condamne l'Ecosse à finir dernière, à moins d'un exploit en Irlande, toujours en course pour le titre.



Aux cinq pénalités anglaises de Jonny Wilkinson et Toby Flood, Dan Parks a répondu par quatre pénalités et un drop. Mais l'ouvreur écossais a vu deux tentatives repoussées par le poteau. En face, Flood a raté la pénalité de la gagne en fin de rencontre (77).

L'Angleterre n'a plus gagné à Murrayfield depuis 2004. Elle n'y a pas non plus inscrit d'essai durant cette période, signe de son absence d'identité de jeu, encore évidente samedi.

Le XV du Chardon, plus ambitieux que son adversaire mais manquant singulièrement de tranchant à l'approche des 22 m, peut regretter de n'avoir pas profité du monopole du ballon dont il a bénéficié en première période, rentrant aux vestiaires avec un avantage minimal (9-6).

En inscrivant trois pénalités, Wilkinson a récupéré le record de points inscrits dans le Tournoi (526) que lui avait ravi l'an passé l'Irlandais Ronan O'Gara. Il est ensuite sorti sur un KO.

L'ailier anglais Ugo Monye est sorti sur une civière et avec une minerve, après un choc tête contre tête avec le deuxième ligne Jim Hamilton.
 

Première publication : 13/03/2010

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    L'Irlande garde espoir

    En savoir plus

  • RUGBY

    Sébastien Chabal : "Je ne suis pas une star"

    En savoir plus

  • UN MATCH, UNE HISTOIRE

    2007 : l'année référence du rugby italien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)