Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

FRANCE

À La Rochelle, Sarkozy promet des "mesures concrètes" aux sinistrés de la tempête Xynthia

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/04/2010

Entre les deux tours des régionales, le chef de l'État s'est rendu dans les zones ravagées par la tempête Xynthia. Il a annoncé que les habitants sinistrés ne pourront pas tous se réinstaller dans leurs maisons "si un risque mortel" est avéré.

AFP - Nicolas Sarkozy a assuré mardi à La Rochelle que l'Etat ne laisserait pas se réinstaller dans les zones "où il y a des risques mortels" les victimes de la tempête Xynthia, qui a ravagé le 28 février les côtes de Charente-Maritime et de Vendée.
   
"Nous ne laisserons pas se réinstaller des gens dans des maisons situées dans des lieux où il y a des risques mortels", a déclaré M. Sarkozy à la presse à l'issue d'une réunion de travail à huis clos à la préfecture de Charente-Maritime à La Rochelle.
   
"Certaines personnes ne retrouveront pas leurs maisons", a ajouté le chef de l'Etat, précisant que "des terrains" seraient mis à disposition des personnes déplacées pour reconstruire, ainsi que des "indemnisations".
   
"Je suis venu pour montrer à ces deux départements martyrs qu'il y aura un suivi concret", a poursuivi Nicolas Sarkozy, "nous mettrons en place des mesures très concrètes".
   
Les ministres de l'Intérieur Brice Hortefeux et de l'Agriculture Bruno Le Maire, la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Chantal Jouanno et les présidents des conseils généraux de Vendée Philippe de Villiers et de Charente-Maritime Dominique Bussereau, également secrétaire d'Etat aux Transports et tête de liste UMP aux régionales en Poitou-Charentes, ont participé à la réunion.
   
La présidente socialiste sortante de Poitou-Charentes Ségolène Royal, arrivée largement en tête dimanche au 1er tour du scrutin régional (38,98% des voix), y était représentée par sa vice-présidente Françoise Mesnard.
   
Après cette réunion, le président devait se rendre à Charron (Charente-Maritime) pour y rencontrer une famille sinistrée, un exploitant agricole victime de la tempête et les équipes de secours, s'entretenir avec des ostréiculteurs de la Louippe (Vendée), avant de prononcer un discours au conseil général de Vendée à La Roche-sur-Yon.
   
Il s'était déjà rendu dans ces deux départements sinistrés le 1er mars au lendemain du passage de Xynthia, qui a fait 53 morts et de l'ordre de 1,5 milliard d'euros de dégâts, selon les assureurs.

 

Première publication : 16/03/2010

COMMENTAIRE(S)