Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

Sports

Escalette refuse de commenter les propos de Domenech

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 16/03/2010

Le président de la Fédération française de football, Jean-Pierre Escalette (photo), a préféré stopper la polémique provoquée par l’interview de Raymond Domenech sur le site de la Fifa.

Après les déclarations du sélectionneur de l’équipe de France Raymond Domenech suivent généralement des excuses du président de la Fédération française Jean-Pierre Escalette. Mais cette fois-ci, Escalette n’a pas voulu réagir aux propos du sélectionneur parus lundi dans une interview sur le site de la Fédération internationale de football (Fifa).

"Je n’ai rien à dire, ni à ajouter à ce qu’a dit Raymond (Domenech). Il a parfaitement le droit de s’exprimer sur le site de la Fifa. Je n’ai pas de commentaire à faire", a déclaré Jean-Pierre Escalettes sur RMC. Avant de relativiser l’attitude du technicien des Bleus : "Raymond n’est pas pessimiste. Je le vois régulièrement et je peux vous dire qu’il n’est pas pessimiste du tout. Il est concentré."

Raymond Domenech avait déclaré dans cette interview que "son équipe avait trop de choses autour d'elle qui la polluent". Il évoquait la différence entre le groupe actuel et celui de la Coupe du monde 2006. "En 2006, quand j'ai vu et entendu mes joueurs, je me suis dit ‘on va aller en finale, c'est sûr !’ Or pour le moment, mon équipe se met en place, et il y a encore trop d’incertitudes."

Première publication : 16/03/2010

  • UN BLEU DANS LE VISEUR

    Thierry Henry, le retour ?

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Budweiser revisite "Big Brother" à l'occasion du Mondial-2010

    En savoir plus

  • FOOTBALL - ÉQUIPE DE FRANCE

    "Domenech ne fait pas son travail"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)