Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Éléments de langage

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Virus Ebola : l'OMS doit annoncer un plan de lutte de 100 millions de dollars

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 1er aout (Partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Grande Guerre : au cœur de l’enfer

En savoir plus

#ActuElles

Les "Patronas" au secours des migrants mexicains

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

  • Le Hamas affirme qu’il n’a pas d’informations sur le soldat israélien porté disparu

    En savoir plus

  • Vidéo : "Le monde devrait admirer Israël", selon son ambassadeur aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : la pauvreté pousse les femmes malgaches vers la contraception

    En savoir plus

  • Ouganda : la justice annule une loi anti-gay particulièrement répressive

    En savoir plus

  • Extensions Internet : l'Icann à la rescousse de l'Iran, la Syrie et la Corée du Nord

    En savoir plus

  • Grande Guerre : au cœur de l’enfer

    En savoir plus

  • Un séisme secoue la région d'Alger et fait six morts et 420 blessés

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

Sports

Escalette refuse de commenter les propos de Domenech

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 16/03/2010

Le président de la Fédération française de football, Jean-Pierre Escalette (photo), a préféré stopper la polémique provoquée par l’interview de Raymond Domenech sur le site de la Fifa.

Après les déclarations du sélectionneur de l’équipe de France Raymond Domenech suivent généralement des excuses du président de la Fédération française Jean-Pierre Escalette. Mais cette fois-ci, Escalette n’a pas voulu réagir aux propos du sélectionneur parus lundi dans une interview sur le site de la Fédération internationale de football (Fifa).

"Je n’ai rien à dire, ni à ajouter à ce qu’a dit Raymond (Domenech). Il a parfaitement le droit de s’exprimer sur le site de la Fifa. Je n’ai pas de commentaire à faire", a déclaré Jean-Pierre Escalettes sur RMC. Avant de relativiser l’attitude du technicien des Bleus : "Raymond n’est pas pessimiste. Je le vois régulièrement et je peux vous dire qu’il n’est pas pessimiste du tout. Il est concentré."

Raymond Domenech avait déclaré dans cette interview que "son équipe avait trop de choses autour d'elle qui la polluent". Il évoquait la différence entre le groupe actuel et celui de la Coupe du monde 2006. "En 2006, quand j'ai vu et entendu mes joueurs, je me suis dit ‘on va aller en finale, c'est sûr !’ Or pour le moment, mon équipe se met en place, et il y a encore trop d’incertitudes."

Première publication : 16/03/2010

  • UN BLEU DANS LE VISEUR

    Thierry Henry, le retour ?

    En savoir plus

  • MÉDIAS

    Budweiser revisite "Big Brother" à l'occasion du Mondial-2010

    En savoir plus

  • FOOTBALL - ÉQUIPE DE FRANCE

    "Domenech ne fait pas son travail"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)