Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

FOCUS

L’Afghanistan dans l’impasse politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

Economie

Honda rappelle 412 000 véhicules aux États-Unis

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/03/2010

Le géant automobile japonais Honda va rappeler près de 412 000 véhicules aux États-Unis à cause d'un risque de mauvais fonctionnement de la pédale de frein. En février, le constructeur avait déjà annoncé le rappel de 437 763 voitures dans le monde.

AFP - Le constructeur japonais Honda a annoncé mardi le rappel de quelque 412.000 voitures modèle 2007-08 aux Etats-Unis pour des problèmes de freinage, un mois après avoir rappelé plusieurs centaines de milliers de voitures dans le monde pour des incidents liés aux airbags.
  
Le constructeur a précisé que ce rappel concernait 344.000 Odyssey, des monospaces familiaux, et 68.000 Element, des modèles tout-terrain.
  
"Honda a reçu des plaintes de consommateurs remarquant que les pédales de frein sont +molles+, ou s'enfoncent graduellement avant que le véhicule s'arrête", a expliqué le constructeur dans un communiqué, annonçant qu'il allait réagir en modifiant le système d'assistance à la stabilité du véhicule.
  
Ce système pourrait laisser entrer de l'air, entraînant ces problèmes, précise encore le constructeur.
  
Le communiqué ne fait pas état d'accident, mais un porte-parole interrogé par l'AFP a indiqué que des automobilistes avaient informé les autorités d'accidents survenus avec des voitures concernées par ce rappel. Trois personnes ont été légèrement blessées.
  
"Il est difficile de faire le lien entre ces blessures et ce problème", a toutefois précisé le porte-parole, Chris Martin. En effet, a-t-il dit, les freins continuent à fonctionner bien après qu'ils soient devenus "mous", très progressivement d'ailleurs.
  
"C'est une évolution très lente, parce qu'il y a une toute petite quantité d'air qui pénètre - moins qu'une goutte d'eau", a-t-il dit.
  
Les automobilistes seront invités à se rendre chez leur concessionnaire fin avril pour une réparation d'étanchéité.
  
En février, Honda avait annoncé le rappel de 437.763 voitures dans le monde à cause d'un airbag défectueux. Ce défaut touchait principalement des voitures vendues en Amérique du Nord, notamment les modèles Civic et Accord produits en 2001 et 2002. Selon Honda, une douzaine d'accidents avaient été recensés, dont un mortel.
  
Le groupe avait alors précisé que 514.355 voitures dans le monde avaient déjà dû retourner chez le garagiste entre novembre 2008 et juillet 2009 à cause de ce même problème. Au total, 952.118 Honda auront donc dû être réparées, avant même l'annonce de mardi concernant le défaut d'étanchéité du système d'assistance à la stabilité.
  
Les rappels chez Honda sont annoncés alors qu'un autre constructeur japonais, Toyota, se débat avec les retombées de rappels en série, qui ont concerné quelque 9 millions de véhicules au total dans le monde.
  
Honda était en février le cinquième constructeur le plus vendu aux Etats-Unis, et avait enregistré une hausse de 12,7% sur un an de ses ventes, alors que son compatriote avait mieux résisté qu'attendu, avec une baisse de 8,7% de ses ventes.

 

Première publication : 16/03/2010

COMMENTAIRE(S)