Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne

En savoir plus

JOURNAL DE CAMPAGNE

La seconde guerre mondiale s'invite dans la campagne présidentielle

En savoir plus

BILLET RETOUR

Nicaragua : que reste-t-il de la révolution promise ?

En savoir plus

TECH 24

Les "makers" ont du cœur

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

"Pointu" à Sanary, "barquette" à Marseille : deux noms pour un bateau séculaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Whirlpool : le nouveau Florange

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron face à Le Pen : le choc de deux France ?

En savoir plus

FOCUS

Égypte : rencontre avec les coptes, une communauté menacée

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Femua 2017 : les musiques urbaines à l'honneur à Abidjan

En savoir plus

Sports

France-Angleterre : l'avis des experts

Texte par Thibault LIEURADE , Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 20/03/2010

Avant France-Angleterre, samedi, au Stade de France, l'ex-international Didier Camberabero et deux journalistes, l'un français, l'autre anglais, livrent leur pronostic sur le dernier match qui sépare les Français d'un 9e Grand Chelem.

"Un match très fermé", Didier Camberabero, ouvreur et buteur du XV de France de 1982 à 1991 (36 sélections).

Si les Anglais peuvent empêcher le Grand Chelem français, ils le feront avec plaisir... Mais c’est difficile de livrer un pronostic parce que ça va être un match très fermé. Les Anglais ne vont déployer aucun jeu, par peur d’être contrés. Ça ne leur a sans doute pas échappé qu’on avait gagné sur deux interceptions au Pays de Galles. Le XV de France a, pour sa part, du mal à créer du jeu contre les grosses nations. C’est dommage, parce qu’on a pourtant une équipe construite pour attaquer.

“Les changements arrivent trop tard”, Nick Rostron-Pike, journaliste à radio TalkSport.

C’est une très mauvaise nouvelle que Jonny Wilkinson ne joue pas. Ce changement intervient trop tard à mon sens. Je ne crois pas que Toby Flood soit aussi bon que Wilkinson, que ce soit comme buteur ou comme plaqueur. Et puis, Jonny a été rapidement et un peu facilement montré du doigt comme le coupable de la déroute de l’équipe. Mais tous les joueurs ont très mal joué ! Il y a également eu du changement dans les lignes arrières [Ben Folden remplacera Delon Armitage, ndlr], mais encore une fois, je considère que ces décisions interviennent bien trop tard pour porter leurs fruits. Seul le retour de Simon Shaw en 2e ligne est une bonne nouvelle car je pense qu’il sera le meilleur joueur de l’équipe. Pour moi, les Français, qui ont fait un excellent tournoi, sont les grands favoris.


"La France n’a jamais perdu un match décisif pour un Grand Chelem sur son sol depuis le XV de Jean Prat", Jérôme Prévôt, journaliste à l’hebdomadaire du rugby Midi Olympique.

Quand Jonny Wilkinson est sur le banc, même s’il est loin de son meilleur niveau, c’est une bonne nouvelle pour l’équipe adverse. Il n’y a pas de quoi se réjouir pour autant de son remplacement par Toby Flood. Lors de la déroute de l’année dernière à Twickenham (39-10), il occupait déjà le poste d’ouvreur à la place de Wilkinson, et il avait apporté énormément de fluidité au jeu anglais. Mais, pour moi, le principal danger de cette équipe sera Simon Shaw, le 2e ligne. On l’a beaucoup sous-estimé et il aura à cœur de faire un grand match à Paris après avoir manqué celui contre l’Écosse. Mais je suis confiant quant à l’issue de la rencontre. La France n’a jamais perdu un match décisif pour un Grand Chelem sur son sol depuis le XV de Jean Prat en 1955, à Colombes, face au Pays de Galles.

Première publication : 17/03/2010

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Bastareaud de retour dans le XV de France

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Le XV de France bat l'Italie et se rapproche du Grand Chelem

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    L'Écosse et l'Angleterre se neutralisent à Murrayfield

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)