Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Coup d'envoi de la transition énergétique en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

  • En direct : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Centenaire de 14-18 : les clochers de France sonnent la “mobilisation générale”

    En savoir plus

  • Free convoite T-mobile : "What the hell is Iliad ?" se demandent les Américains

    En savoir plus

  • Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

Economie

Google pourrait prochainement quitter la Chine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2010

Google pourrait se retirer du marché chinois dès le 10 avril, selon le China Business News. Cette information n'a pas été confirmée par le géant américain qui menace de quitter le pays depuis janvier, dénonçant la censure et des cyberattaques.

AFP - Un journal chinois a annoncé vendredi que Google cesserait ses opérations en Chine le 10 avril, menant à bien la menace que le moteur de recherches américain avait émise en janvier, en dénonçant la censure et les cyberattaques liées à ce pays.

Le China Business News (CBN) affirme que le moteur de recherches américain pourrait annoncer les détails de son départ lundi prochain, notamment les dispositions pour son personnel en Chine, citant un salarié non identifié.



CBN s'appuie aussi sur les propos d'un responsable non nommé d'une agence de publicité travaillant avec Google: "Nous avons appris que Google quitterait la Chine le 10 avril, mais Google n'a pas confirmé l'information pour le moment", a dit cette source.

Marsha Wang, porte-parole de Google Chine, a refusé de commenter cet article, affirmant à l'AFP ne pas avoir plus d'informations sur la situation de l'entreprise.

Mercredi les médias chinois avaient affirmé que Google avait informé des clients de la fermeture de son site chinois google.cn fin mars.

Le Financial Times a pour sa part récemment indiqué, sans citer sa source, que l'américain était désormais certain à "99,9%" d'abandonner google.cn.

Google a annoncé en janvier qu'il réfléchissait à la suite de ses opérations en Chine après avoir été victime d'attaques visant son code source et des comptes de sa messagerie gmail appartenant à des militants des droits de l'Homme en Chine. Le groupe s'est dit également excédé par les contraintes d'auto-censure imposées par le gouvernement chinois.

Pour l'heure il continue de filtrer les résultats de la recherche en ligne pour en expurger les sujets tabous pour Pékin -- politiques ou pornographiques.

 

Première publication : 19/03/2010

COMMENTAIRE(S)