Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre l'État islamique

    En savoir plus

  • En direct : le "non" à l'indépendance de l'Écosse remporte 55,3 % des voix

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • À Washington, Petro Porochenko réclame et obtient plus de soutien des États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao écope de six mois de suspension

    En savoir plus

  • Alibaba lève plus de 25 milliards de dollars à Wall Street

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

Economie

Google pourrait prochainement quitter la Chine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/03/2010

Google pourrait se retirer du marché chinois dès le 10 avril, selon le China Business News. Cette information n'a pas été confirmée par le géant américain qui menace de quitter le pays depuis janvier, dénonçant la censure et des cyberattaques.

AFP - Un journal chinois a annoncé vendredi que Google cesserait ses opérations en Chine le 10 avril, menant à bien la menace que le moteur de recherches américain avait émise en janvier, en dénonçant la censure et les cyberattaques liées à ce pays.

Le China Business News (CBN) affirme que le moteur de recherches américain pourrait annoncer les détails de son départ lundi prochain, notamment les dispositions pour son personnel en Chine, citant un salarié non identifié.



CBN s'appuie aussi sur les propos d'un responsable non nommé d'une agence de publicité travaillant avec Google: "Nous avons appris que Google quitterait la Chine le 10 avril, mais Google n'a pas confirmé l'information pour le moment", a dit cette source.

Marsha Wang, porte-parole de Google Chine, a refusé de commenter cet article, affirmant à l'AFP ne pas avoir plus d'informations sur la situation de l'entreprise.

Mercredi les médias chinois avaient affirmé que Google avait informé des clients de la fermeture de son site chinois google.cn fin mars.

Le Financial Times a pour sa part récemment indiqué, sans citer sa source, que l'américain était désormais certain à "99,9%" d'abandonner google.cn.

Google a annoncé en janvier qu'il réfléchissait à la suite de ses opérations en Chine après avoir été victime d'attaques visant son code source et des comptes de sa messagerie gmail appartenant à des militants des droits de l'Homme en Chine. Le groupe s'est dit également excédé par les contraintes d'auto-censure imposées par le gouvernement chinois.

Pour l'heure il continue de filtrer les résultats de la recherche en ligne pour en expurger les sujets tabous pour Pékin -- politiques ou pornographiques.

 

Première publication : 19/03/2010

COMMENTAIRE(S)