Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Général Barrera : "le Mali n'est plus occupé par les terroristes"

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Marché transatlantique : avec les consommateurs, mais sans les citoyens ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fin de l'argent liquide au Danemark ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Revue de presse : "Dégagez Monsieur Blatter !"

En savoir plus

DÉBAT

Fifa : après le scandale de corruption, Blatter doit-il partir ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Fifa : après le scandale de corruption, Blatter doit-il partir ? (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : le président conteste sa destitution par les députés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"FIFA nostra"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fifagate

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 19/03/2010

Le piège de l’abstention

Remobiliser les électeurs, c'est le mot d'ordre à deux jours du second tour des élections régionales en France. Le premier tour a vu le succès du Parti socialiste, le recul de l'UMP, la consolidation d'Europe Ecologie et le retour du Front national dans le jeu politique. Mais le principal défi à relever reste celui de l’abstention.

L’abstention a été le grand vainqueur du premier tour des élections régionales 2010 : 53,6%, un record qui révèle une tendance générale. Depuis les premières élections régionales de 1986, l’abstention n’a pas cessé de croître. Elle était alors de 25,2%. De manière générale, depuis le début de la Vème République, en 1958, les électeurs se mobilisent de moins en moins.

D’ordinaire pourtant, plus les scrutins sont locaux plus les électeurs se mobilisent. Les enjeux sont plus concrets. Lors des dernières élections régionales, en 2004, seuls 39,16% des électeurs inscrits s’étaient abstenus. "Il ne faut pas comparer le scrutin de cette année et celui de 2004, alerte Bruno Jeanbart, directeur adjoint de l’Institut de sondage Opinion Way. Il s’agissait alors de la première élection après la présidentielle de 2002. Jean-Marie le Pen était arrivé au second tour notamment à cause du fort taux d’abstention. Les électeurs de gauche s’en sont voulu de ne pas être allés voter pour Lionel Jospin. Il y a donc eu une mobilisation massive". En 1998, l’abstention avait été de 42%. Onze points de moins qu’aujourd’hui.

Alors pourquoi un tel taux d’abstention pour ces élections régionales ? "Il y a un nouvel électorat abstentionniste : un électorat âgé et de droite qui exprime son mécontentement", analyse Jean-Daniel Levy, directeur des études d’opinion au CSA. 41% des électeurs de droite se sont abstenus dimanche dernier, contre 37% à gauche.

Depuis, la droite bat le rappel. Le premier ministre, François Fillon, a appelé à  "aller chercher [les] abstentionnistes". La gauche se garde de tout triomphalisme bien qu’elle puisse faire un Grand Chelem et remporter les 22 régions métropolitaines. Aujourd’hui, elle en détient 20, l’Alsace et la Corse étant dirigées par l’UMP.

Au second tour, les votes sont habituellement moins éparpillés, et les électeurs ont tendance à plus se mobiliser. Ce dimanche, Jean-Daniel Levy doute "que beaucoup de ceux qui se sont abstenus au premier tour ne se dirigent vers les urnes".

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon

Par Marie Billon

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/05/2015 Thaïlande

Migrants en Asie du Sud-Est : la traque des trafiquants en Thaïlande

Face au drame des migrants en Asie du Sud-Est, et notamment des Rohingyas - minorité musulmane apatride -, qui fuient la Birmanie, la Thaïlande est pointée du doigt pour son...

En savoir plus

26/05/2015 Népal

Népal : difficile retour sur les bancs de l'école, un mois après le séisme

Un mois après le séisme au Népal, ce lundi était une journée de recueillement dans le pays. Le tremblement de terre du 25 avril, suivi d'une autre forte secousse le 12 mai, a...

En savoir plus

25/05/2015 guerre

Le Liban, une année sans chef d'État

Depuis le 25 mai 2014, date de la fin du mandat de Michel Sleimane, les Libanais sont sans président. Deux poids lourds de la scène politique libanaise sont en lice, mais les...

En savoir plus

18/10/2010 Laïcité

Une brèche dans l'interdiction du voile à l'université

La laïcité est, depuis le début du siècle, l’un des socles fondamentaux de la Turquie. Pourtant la majorité de ses 76 millions d’habitants est musulmane. Mais depuis quelques...

En savoir plus

22/05/2015 Irlande

Les Irlandais aux urnes pour l'ouverture du mariage aux homosexuels

En Irlande, jour de référendum pour l'ouverture du mariage aux personnes de même sexe, on ne parle pas de mariage gay mais plutôt d'égalité des droits entre les couples. Reportage.

En savoir plus