Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

Tous les matins, nous vous proposons un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays. Du lundi au vendredi, à 7h45.

FOCUS

FOCUS

Dernière modification : 19/03/2010

Le piège de l’abstention

Remobiliser les électeurs, c'est le mot d'ordre à deux jours du second tour des élections régionales en France. Le premier tour a vu le succès du Parti socialiste, le recul de l'UMP, la consolidation d'Europe Ecologie et le retour du Front national dans le jeu politique. Mais le principal défi à relever reste celui de l’abstention.

L’abstention a été le grand vainqueur du premier tour des élections régionales 2010 : 53,6%, un record qui révèle une tendance générale. Depuis les premières élections régionales de 1986, l’abstention n’a pas cessé de croître. Elle était alors de 25,2%. De manière générale, depuis le début de la Vème République, en 1958, les électeurs se mobilisent de moins en moins.

D’ordinaire pourtant, plus les scrutins sont locaux plus les électeurs se mobilisent. Les enjeux sont plus concrets. Lors des dernières élections régionales, en 2004, seuls 39,16% des électeurs inscrits s’étaient abstenus. "Il ne faut pas comparer le scrutin de cette année et celui de 2004, alerte Bruno Jeanbart, directeur adjoint de l’Institut de sondage Opinion Way. Il s’agissait alors de la première élection après la présidentielle de 2002. Jean-Marie le Pen était arrivé au second tour notamment à cause du fort taux d’abstention. Les électeurs de gauche s’en sont voulu de ne pas être allés voter pour Lionel Jospin. Il y a donc eu une mobilisation massive". En 1998, l’abstention avait été de 42%. Onze points de moins qu’aujourd’hui.

Alors pourquoi un tel taux d’abstention pour ces élections régionales ? "Il y a un nouvel électorat abstentionniste : un électorat âgé et de droite qui exprime son mécontentement", analyse Jean-Daniel Levy, directeur des études d’opinion au CSA. 41% des électeurs de droite se sont abstenus dimanche dernier, contre 37% à gauche.

Depuis, la droite bat le rappel. Le premier ministre, François Fillon, a appelé à  "aller chercher [les] abstentionnistes". La gauche se garde de tout triomphalisme bien qu’elle puisse faire un Grand Chelem et remporter les 22 régions métropolitaines. Aujourd’hui, elle en détient 20, l’Alsace et la Corse étant dirigées par l’UMP.

Au second tour, les votes sont habituellement moins éparpillés, et les électeurs ont tendance à plus se mobiliser. Ce dimanche, Jean-Daniel Levy doute "que beaucoup de ceux qui se sont abstenus au premier tour ne se dirigent vers les urnes".

 

Emission préparée par Patrick Lovett, Kate Williams et Marie Billon

Par Marie Billon

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/07/2014 Carrefour

Inde : Carrefour jette l’éponge

Début juillet, le groupe français de grande distribution Carrefour a annoncé sa décision de quitter le marché indien, en fermant d’ici fin septembre les cinq magasins de ventes...

En savoir plus

25/07/2014 Réfugiés syriens

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

Depuis le début du conflit, plus d’un million de Syriens ont trouvé refuge en Turquie. Une situation qui exaspère de plus en plus de Turcs, qui reprochent au gouvernement sa...

En savoir plus

24/07/2014 economie

Crimée : un été pas comme les autres

La Crimée a toujours vécu de son tourisme. Son annexion par la Russie a eu un impact direct sur la saison 2014. Le Kremlin a lancé plusieurs campagnes d’incitation pour pousser...

En savoir plus

23/07/2014 Sénégal

Sénégal : risque de famine en Casamance

Plusieurs régions du Sénégal sont actuellement menacées par la famine. C’est le cas en Casamance, où les mauvaises récoltes et la présence d’une rébellion armée menacent la vie...

En savoir plus

22/07/2014 Union européenne

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

Angela Merkel, chancelière depuis neuf ans en Allemagne, est-elle la femme la plus puissante du monde? Alors qu'elle vient de fêter ses 60 ans, le 17 juillet, portrait de celle...

En savoir plus