Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 21/03/2010

Les migrants, nouvelles proies des cartels de la drogue

Traverser le Mexique, sur le toit d’un train de marchandises, à la merci des intempéries et des autorités... le périple des migrants centro-Américains qui tentent de se frayer un chemin jusqu’aux États-Unis est semé d’embûches. Mais un danger encore plus grand les terrorise : dans le sud du pays, le long de la voie, un cartel de la drogue sanguinaire profite de la faiblesse de ces voyageurs.

“Nous étions enfermés dans une petite chambre où ils avaient réglé la climatisation au plus froid. Ils nous arrosaient d’eau glacée avec un tuyau ; nous tremblions de froid en permanence. Et ils prenaient des photos pour les envoyer par e-mail à nos familles et leur faire peur, pour qu’ils paient plus vite la rançon. On est restés trois jours sans manger… L’un de nous ne pouvait pas payer. Il n’avait pas de famille au pays. C’était un Salvadorien. Ils l’ont tué sous nos yeux en le frappant à la tête…”

Voici le témoignage d’un migrant hondurien qui, contrairement à beaucoup de ses compagnons de voyage, a osé raconter son calvaire à une association de droits de l’Homme. Un récit, parmi des milliers d’autres, qui tous font état de tortures physiques et psychiques.

Vingt mille enlèvements par an répertoriés, sans doute beaucoup plus en réalité ; cela fait plus de cinquante cas par jour. A raison de 2500 dollars de rançon en moyenne pour chaque migrant, ce nouveau “marché” des enlèvements rapporte au cartel de Los Zetas cinquante millions de dollars par an ; c’est plus qu’il n’en faut pour s’acheter le silence ou la collaboration de la police, des autorités, ou des conducteurs de train…

Les Zetas sont armés, et surtout, infiltrés ; dans chaque ville et village, ils ont leurs petites mains qui les aident à préparer leurs opérations et à échapper aux autorités.

Leur modus operandi est bien connu et imparable : ils arrêtent un convoi dans un endroit isolé, font descendre leurs victimes et les emmènent dans ce qu’on appelle pudiquement une “casa de seguridad” ; un bâtiment, maison, ranch ou cabane, où ils les enferment, exigent qu’ils donnent les numéros de téléphone de leur famille. Ils seront torturés jusqu’à ce que leurs proches paient la rançon.

Une fois libérées, la plupart des victimes ne pensent qu’à une chose : fuir, se remettre au plus vite en route. Sans papiers, donc illégaux sur le territoire mexicain, ils ne veulent pas passer des mains des Zetas aux mains des autorités. Les rares migrants qui portent plainte savent qu’ils devront rester sur place pour les besoins de l’enquête… tout en sachant qu’il y a très peu de chances pour qu’elle aboutisse. Les Zetas ont soigneusement infiltré la police dans le sud du pays. La boucle est bouclée…

Par Matthieu COMIN , Laurence CUVILLIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2016 Birmanie

Vidéo : En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques

En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures...

En savoir plus

15/09/2016 Football

Vidéo : l'odyssée asiatique des footballeurs africains

En Asie du Sud-Est, le football suscite un engouement croissant. Les championnats se multiplient et de nouvelles équipes se créent, y compris dans des pays qui n'avaient pas de...

En savoir plus

08/09/2016 Niger

Vidéo : Agadez, au Niger, porte de l’exil

Au Niger, Agadez est désormais l’un des principaux points de transit pour les migrants clandestins d’Afrique de l’Ouest qui rêvent d’Europe. France 24 vous propose un...

En savoir plus

02/09/2016 Inde

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan...

En savoir plus

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus