Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : "Les proies", avec Nicole Kidman, sixième long métrage de Sofia Coppola

En savoir plus

FOCUS

En Espagne, le parc paradisiaque de Doñana meurt de soif

En savoir plus

FACE À FACE

Ferrand épinglé par "Le Canard enchaîné" : un premier couac pour Macron ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme de la loi travail : les choses sérieuses commencent

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'organisation Etat islamique cible des enfants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les "faux disparus" de Manchester

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Berenice Bejo, le Festival en porte-bonheur

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat à Manchester : l'organisation EI revendique l'attaque

En savoir plus

Sports

L'Écosse bat l'Irlande et assure le titre à la France

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/03/2010

Le XV du Chardon a pris de court l'Irlande sur sa pelouse de Croke Park et remporte son premier match du Tournoi (20-23). Cette seconde défaite des Irlandais assure le titre à la France avant même de disputer le match face à l'Angleterre.

AFP - L'Ecosse a créé la plus grande surprise du Tournoi des Six nations 2010 en allant s'imposer chez les champions sortants irlandais (20-23) pour les priver de la Triple Couronne et offrir le titre à la France, samedi lors de l'ultime journée du Tournoi des Six nations.

Avant même d'avoir à affronter l'Angleterre en soirée, les Bleus ne peuvent plus être rejoints par les Irlandais.

Le XV du Chardon ne s'était pas imposé depuis 1998 à Dublin et restait sur huit défaites consécutives contre le Trèfle dans le Tournoi.

Montrant beaucoup d'ambition, l'Ecosse a su réagir à un essai marqué très tôt par Brian O'Driscoll et entaché d'un en avant de Jonathan Sexton (11), par le splendide N.8 Johnnie Beattie (15), l'homme du Tournoi pour l'équipe d'Andy Robinson.

Et profitant d'un nouveau jour sans de Sexton face aux poteaux, l'ouvreur Dan Parks, auteur de deux pénalités et d'un drop offrait à son équipe une avance inattendue à la pause (7-14).

Les Irlandais, qui ont multiplié les fautes de main, souffert en mêlée et dans le combat au sol et ont été inhabituellement maladroits en touche, ont tenté de réagir en seconde période mais n'ont trompé qu'une fois la bonne défense écossaise, par Tommy Bowe (64, 17-17).

Mais deux pénalités de Parks, contre une seul d'O'Gara, offrait une victoire à l'Ecosse et un sacre à la France.
 

Première publication : 20/03/2010

  • UN MATCH, UNE HISTOIRE

    2009, ou l'autre Trafalgar français

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    France-Angleterre : l'avis des experts

    En savoir plus

  • TOURNOI DES VI NATIONS

    Bastareaud de retour dans le XV de France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)