Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Narendra Modi à la conquête des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

  • Quand les touristes chinois découvrent la fronde à Hong Kong

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

EUROPE

Manifestation à Vladivostok contre la politique du gouvernement Poutine

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/03/2010

À l'appel des partis d'opposition, plusieurs manifestations doivent avoir lieu ce samedi, dans une cinquantaine de villes, contre la politique de Poutine. Vladivostok a donné le coup d'envoi avec un millier de manifestants sur la place centrale.

AFP - Près d'un millier de manifestants se sont rassemblés samedi sur la place centrale de Vladivostok, dans l'Extrême-Orient, pour protester contre la politique économique et sociale du gouvernement russe, a constaté une journaliste de l'AFP.

Plusieurs manifestations de protestation doivent avoir lieu samedi dans une cinquantaine de villes à travers toute la Russie, de Moscou à Irkoutsk (Sibérie), à l'appel des partis et associations d'opposition.

Organisée par le Parti communiste, le parti libéral Iabloko et le mouvement d'opposition Solidarnost, la manifestation de Vladivostok n'a reçu l'autorisation que vendredi soir, selon un des participants.

Une banderole clamant "Poutine, tire-toi une balle dans la tête!" a dû être retirée à la demande d'un responsable des autorités.

Les opposants ont demandé que le parti au pouvoir Russie unie du Premier ministre Vladimir Poutine soit reconnu coupable d'avoir fait baisser le niveau de vie en Russie et d'avoir écarté le peuple des décisions sur l'avenir du pays.

Ils ont également appelé à baisser les taxes sur les voitures d'occasion d'origine étrangère, augmentées fin 2008 par le gouvernement afin de favoriser les constructeurs russes.

Cette décision avait déjà provoqué plusieurs manifestations, 200.000 personnes environ travaillent dans l'importation, la vente et la maintenance des voitures étrangères dans la région de Vladivostok.

Des inconnus ont essayé de jeter de la peinture sur les opposants au début de la manifestation, mais ont été immédiatement arrêtés par la police.

Ce mouvement baptisé "Journée de la colère" a pour objectif de dénoncer la politique de Russie unie et demander la démission du gouvernement de Vladimir Poutine, selon les organisateurs.

Première publication : 20/03/2010

COMMENTAIRE(S)