Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

2014-10-18 14:45-

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Russie - Ukraine - EU: Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Alain Duhamel signe "Une histoire personnelle de la Ve République"

En savoir plus

SUR LE NET

Data centers : un coût énergétique trop élevé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le fardeau d'une nation"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Aubry, beaucoup de silence pour rien"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Start-up, la tentation de l'étranger

En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Deux journalistes français jugés en Papouasie

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Kobané : les États-Unis larguent des armes aux combattants kurdes

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

  • Foot européen : excepté la Juve, les cadors assurent

    En savoir plus

  • Ebola : la course au vaccin bat son plein

    En savoir plus

  • Débordé par l’afflux de réfugiés, le Liban verrouille sa frontière avec la Syrie

    En savoir plus

  • Serbie-Albanie : le Premier ministre albanais reporte sa visite à Belgrade

    En savoir plus

  • Maroc - Algérie : tirs à la frontière, un "incident grave" selon Rabat

    En savoir plus

  • En images : le marathon de Pékin noyé dans un nuage de pollution

    En savoir plus

  • L'Allemagne accepte de vendre à Israël des bateaux lance-missiles

    En savoir plus

FRANCE

La gauche triomphe dans 21 des 22 régions métropolitaines

Vidéo par David THOMSON

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2010

Selon les chiffres officiels, la gauche recueille 54,12 % des voix au niveau national, l'UMP 35,5 % et le FN 9,26 % des votes. Le parti présidentiel conserve l'Alsace mais perd la Corse. Il remporte également La Réunion et la Guyane.

La victoire de la gauche se confirme. Créditées de 54,12 % des voix au niveau national, les listes conduites par le Parti socialiste (PS) devancent très nettement celles de l’Union pour un mouvement populaire (UMP), qui recueilleraient 35,53 % des voix, et du Front national (FN), qui rassembleraient 9,26 % des suffrages. Le parti d’extrême droite réalise un score conforme aux chiffres du premier tour, puisqu’il n’est présent que dans 12 régions.

L’abstention, à 48,8 % selon le ministère de l'Intérieur, enregistre une très légère hausse par rapport au second tour du scrutin de 2004 (48,76 %), mais est en baisse de près de 4 points par rapport au 1er tour, dimanche dernier (53,64 %). Ce léger sursaut de la participation ne semble donc pas profiter à la majorité.
 
En revanche, le PS ne réalise pas le grand chelem tant espéré. En effet, pour ce qui est de la France métropolitaine, la droite sauve au moins l’honneur en Alsace. La liste de l’UMP Philippe Richert arrive en tête avec 46,16 % des voix contre 39,27 % au PS, ce qui permet à la majorité de conserver la présidence de région dans ce bastion de la droite.

Autre motif de consolation pour l’UMP : La Réunion. Dans l’île de l’océan indien, le député-maire UMP du Tampon Didier Robert a lui-même annoncé sa victoire, avant 20 heures, sur Antenne Réunion. Selon le ministère de l'Intérieur, il a obtenu 48,8 % des voix.

La vague rose déferle partout ailleurs. La gauche parvient même à conquérir la Corse pour se retrouver en tête dans 21 des 22 régions de France métropolitaine.

En Bretagne, seule région où le PS et les Verts n’ont pas conclu d’accord de second tour, la liste menée par le président socialiste sortant est créditée de 50,27 % des voix, contre 32,3 % pour l’UMP et 17,4 % pour Europe-Écologie.

Les déclarations
Ségolène Royal est pour sa part confortablement réélue dans son fief de Poitou-Charentes. La liste de la candidate à la présidentielle de 2007 a obtenu 60,6 % des voix contre 39,4 % à celle de l’UMP menée par Dominique Bussereau, le secrétaire d’Etat aux transports.

En Ile-de-France, le duel entre le PS Jean-Paul Huchon et l'UMP Valérie Pécresse tourne largement à l'avantage du premier, crédité de près de 58 % des voix.

En Languedoc-Roussillon, le président de région sortant exclu du PS, Georges Frêche, conserve son siège avec 54,2 % des voix contre 26,4 % pour l’UMP et 19 % pour le FN.

Le président sortant socialiste Michel Vauzelle est, quant à lui, réélu avec 44,1 % des voix en région Provence-Alpes-Côte d’azur, où le Front national avait réalisé son meilleur score au 1er tour (23,8 %). La liste menée par le président du mouvement d’extrême-droite, Jean-Marie Le Pen arrive en troisième position (22,9 %) derrière l’UMP (33 %).

Dans le Nord-Pas de Calais, autre région où le score du Front national est particulièrement scruté, la liste de la vice-présidente du mouvement, Marine Le Pen, réalise un score de 22,2 % des voix et se classe troisième derrière le PS (51,9 %) et l’UMP (25,9 %).

Les listes menées par le PS remportent également le scrutin en Midi-Pyrénées, en Champagne-Ardennes, en Aquitaine, en Rhône-Alpes, en région Centre, en Franche-Comté, en Haute-Normandie, en Basse-Normandie, en Auvergne, en Lorraine, en Bourgogne, dans le Limousin (après une triangulaire face à l'UMP et au Front de gauche) et dans les Pays de la Loire.

 
 
Suivez en direct la soirée électorale sur FRANCE 24 et france24.com


22H03 : Selon son entourage, l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin devrait annoncer jeudi la création "d'un mouvement au service des Français".

21H39 : "Il faut qu'on aille plus vite et plus fort et qu'on amène les résultats aux Français sur l'emploi, sur la sécurité par exemple", estime le porte-parole de l'UMP Frédéric Lefebvre.

21H24 : Pour le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, "les résultats sont en deçà des attentes de la majorité".

20H59 : Le socialiste Jacques Bigot félicite Richert (UMP) pour sa victoire "apparemment nette" en Alsace.

20H57 : Pour Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de Gauche, la victoire de 2007 de Sarkozy est "dissoute".

20H55 : Le président Nicolas Sarkozy est "décidé à entendre le message" lancé par les Français au second tour des élections régionales, largement perdues par la majorité, a affirmé à l'AFP Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée.

20H47 :  Le Secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, n'est "pas certain que la
question d'une démission (du Premier ministre François Fillon) soit à l'ordre du jour".

20H38 : La secrétaire d'État chargée des Sports, Rama Yade, assure que le message des Français "sera entendu".

20H30 : La première secrétaire du PS, Martine Aubry se réjouit d'une "victoire sans précédent" des listes de la gauche. Selon la maire de Lille, "les Français ont exprimé leur rejet de la politique du président et du gouvernement".

20h29 : La vice-présidente du FN, Marine Le Pen, salue un "très grand succès pour le Front national".

20H21 : Le Premier ministre François Fillon admet que la majorité "n'a pas su convaincre". Il en "assume (sa) part de responsabilité". Il affirme également dans son intervention que le gouvernement gardera "le cap fixé par les élections nationales".

20H20 : Ce résultat n'est "pas une victoire des partis" mais "une victoire des présidents de région" pour l'ex-socialiste Georges Frêche, donné vainqueur en Languedoc-Rousillon.

20H17 : Selon Christine Lagarde, ministre de l'Économie, "Il faut impérativement poursuivre les réformes".

20H16 : L'Élysée annonce que Nicolas Sarkozy recevra François Fillon lundi matin à 09H00 pour "faire le point". Selon le site du journal La Croix, le secrétaire général de l’Élysée, Claude Guéant, avait confirmé samedi qu’il n’y aurait pas de remaniement ministériel de grande ampleur au lendemain de ces élections.

20H15 : Cécile Duflot, tête de liste Europe Ecologie en Ile-de-France, veut "continuer le dialogue avec la gauche" pour 2012.

20H12 : Pour Daniel Cohn-Bendit (Europe Ecologie), "les difficultés commencent".

20H10 : La tête de liste socialiste en Poitou-Charentes, Ségolène Royal, souhaite "que cette victoire ne soit pas celle d'un camp mais de tout le pays".

20H10 : Le Secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, exprime sa "déception", "même si nous progressons".

20H07 : Pour l'ex-premier secrétaire du PS, François Hollande, c'est "un vote de défiance à l'égard du chef de l'Etat".
 

Première publication : 21/03/2010

  • FRANCE

    La participation en légère hausse pour le second tour des régionales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)