Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

Amériques

Les "anti-guerre" défilent à l'occasion du septième anniversaire du conflit en Irak

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/03/2010

À l'occasion du septième anniversaire du début du conflit en Irak, quelques milliers de manifestants "anti-guerre" ont défilé devant la Maison Blanche. Selon icasualties.org, près de 4 385 soldats américains sont morts en Irak depuis mars 2003.

AFP - Quelques milliers de manifestants "anti-guerre" ont défilé samedi dans les rues de Washington à l'occasion du septième anniversaire du début du conflit en Irak, commémoré dans une relative indifférence aux Etats-Unis.

Rassemblés en début d'après-midi devant la Maison Blanche sous un soleil radieux, les manifestants brandissaient des pancartes exigeant "de l'argent pour l'emploi et l'éducation, pas pour la guerre et l'occupation", ou demandant l'"arrêt des frappes de drones", sous surveillance discrète de la police.

Plusieurs jeunes activistes portaient des cartons en forme de cercueils recouverts des drapeaux irakiens et afghans, en hommage aux victimes civiles des deux conflits.

Plus loin, un homme habillé d'une combinaison orange, semblable à celle des prisonniers de Guantanamo, était agenouillé sur la pelouse, cagoule noire sur la tête.

"La politique du président Obama en Irak et en Afghanistan est aussi criminelle que celle de Bush", affirme à l'AFP Matthis Chiroux, 26 ans, de l'association "Vétérans d'Irak contre la guerre".

"On tue des innocents", déclare cet ancien soldat, qui regrette que "les Américains semblent plus soucieux de payer leur loyer que de respecter les lois internationales".

Larry Syverson, 61 ans, montre une photo de son fils Branden, déployé dans le sud afghan.

"Je suis là pour rappeler aux Américains qu'il y a deux guerres en cours", dit cet opposant déclaré au conflit en Afghanistan.

Ce samedi, à la veille d'un vote crucial au Congrès américain sur la réforme de l'assurance maladie prônée par Barack Obama, les médias américains évoquent à peine le septième anniversaire de la guerre en Irak.

Selon le site internet indépendant icasualties.org, quelque 4.385 soldats américains sont morts en Irak depuis l'invasion du pays en mars 2003, tandis que 1.024 d'entre eux ont péri en Afghanistan.
 

Première publication : 21/03/2010

COMMENTAIRE(S)