Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Macron, l'anti-Montebourg à Bercy

En savoir plus

SUR LE NET

« L’Ice Bucket Challenge » détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Le convoi russe en Ukraine : pourquoi et pour qui ?

En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza après sept semaines de guerre entre Israël et le Hamas

    En savoir plus

  • Transferts : Samuel Eto’o signe à Everton

    En savoir plus

  • Rencontre Poutine - Porochenko : "Le sort du monde se joue à Minsk"

    En savoir plus

  • Pictet, une importante banque suisse, publie ses premiers résultats depuis 209 ans

    En savoir plus

  • Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

    En savoir plus

  • Liga : Munir El Haddadi, la nouvelle perle du Barça

    En savoir plus

Amériques

Barack Obama remporte la longue bataille de la santé

Vidéo par Damien COQUET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/03/2010

Après des mois de débats, la Chambre des représentants a adopté la réforme de la santé. Barack Obama remporte ainsi une victoire historique qui permettra à la quasi-totalité des Américains de bénéficier d'une couverture maladie.

AFP - L'adoption dimanche au Congrès d'une réforme historique du système de santé, assurant une couverture à la quasi totalité des Américains, prouve que les Etats-Unis restent capables de "grandes choses", s'est félicité le président Barack Obama.
   
"Ce soir nous avons surmonté le poids de la politique, alors que tous les spécialistes nous affirmaient que ce n'était plus possible", a ajouté le président, souriant mais sobre.
   

"Nous avons prouvé que nous restions un peuple capable de grandes choses", a-t-il ajouté.
   
Il est intervenu à la télévision depuis "l'East Room" de la Maison Blanche, un lieu souvent réservé aux moments importants d'une présidence.
   
Quelques minutes plus tôt, 219 représentants démocrates lui avaient offert la plus grande vicitoire législative de sa jeune présidence, en adoptant la plus importante réforme de la couverture santé depuis des décennies.
   
Le président, qui a dû utiliser énormément de son capital politique pour convaincre sa majorité d'endosser un texte très impopulaire si l'on en croit les sondages, a comparé sa victoire aux défis historiques relevés par les Américains.
   
"Ce soir nous avons répondu à l'appel de l'Histoire comme tant d'Américains l'ont fait avant nous. Nous n'avons pas cherché à échapper à nos responsabilités, nous les avons endossées. Nous n'avons pas eu peur de notre avenir, nous l'avons façonné", a déclaré le président, flanqué de Joe Biden, son vice-président.
   
M. Obama, qui devait rapidement promulguer le texte adopté dimanche, n'a répondu à aucune question mais a avoué être porté par cette victoire après près d'un an de tractations.
 

 
"Nous marchons avec une confiance renouvelée, revigorés par cette victoire" au nom du peuple américain, a-t-il déclaré.
   
Quand le vote a franchi la barre fatidique des 216 voix de majorité à la Chambre des représentants, M. Obama a donné une grande claque de la main à son chef de cabinet Rahm Emanuel et a serré plusieurs collaborateurs dans les bras, a confié le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs.
   
Une fois la loi promulguée, le Sénat devra encore adopter quelques "corrections" pour la rendre davantage conforme aux souhaits des élus de la Chambre.
   
Les Républicains qui ont tous voté contre le texte --ainsi que 34 démocrates-- ont promis de tout faire pour empêcher qu'il n'entre en vigueur et de faire payer aux démocrates le prix fort lors des législatives de novembre.

 

Première publication : 22/03/2010

  • ÉTATS-UNIS

    La presse analyse la "victoire historique" d'Obama sur la réforme du système de santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La réforme du système de santé et le cri "Tueur de bébés" vus par les internautes

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les mesures phares de la réforme de santé

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)