Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • En direct : Cameron promet des pouvoirs élargis à l'Écosse

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Sports

Hooligan repenti, Thierry D. témoigne

Texte par Emmanuel VERSACE

Dernière modification : 23/03/2010

Ex-hooligan marseillais, Thierry D. raconte la violence de certains groupes de supporters ultra-violents, qu'il qualifie de "cancer du football". À la suite de la mort de Yann L., un supporter du PSG tué par des fans du même club, il craint le pire.

Dans un ouvrage intitulé "Confession d’un hooligan", Thierry D., un ancien hooligan marseillais, raconte la violence de certains groupes de supporters ultras, à l’instar de ceux qu'on peut trouver dans les tribunes "Boulogne" et "Auteuil" du Parc-des-Princes, à Paris. À la suite de la mort du supporter du PSG Yann L., qui avait été grièvement blessé le 28 février lors d'un affrontement entre supporters parisiens rivaux en marge du match PSG-OM, il craint que la situation n'empire.



France24.com : Comment avez-vous réussi à sortir du hooliganisme ?

Thierry D. : J’ai suivi une thérapie dans une maison de repos. Pendant six mois, j’ai travaillé pour sortir de mon état dépressif et quitter ce monde de violence. Ensuite, j’ai repris mes études, que j’avais arrêtées très tôt. J’ai décroché un BEP ventes et repris une vie normale, après m'être coupé du monde durant seize ans.


Comment vos anciens "amis" l’ont-ils pris ?

Ils l’ont mal pris dès lors que j’ai décidé de parler, de témoigner. Mes propos ont pris de l’ampleur et je suis devenu leur ennemi parce qu’ils n’aiment pas qu’on parle d’eux. Mon ancien chef a déclaré vouloir me punir. Mais c’est un lâche qui nous laissait nous battre pendant qu’il se cachait derrière et, qui plus est, touchait 1 500 euros…


Il était payé par l’OM ?

Oui, et il est toujours là. C’est lui qui a fait dérouler la bannière "Julien, trois ans sans toi. Trois ans qu’on est bien" [allusion à Julien Quemener, un supporter parisien de confession juive décédé en marge d'un match de coupe de l'UEFA entre le PSG et l'Hapoël Tel-Aviv, le 23 novembre 2006, NDLR]. Ça m’avait fait mal, mais maintenant je m’en fous.


Comment êtes-vous tombé dans le hooliganisme ?

J’ai quitté l’école tôt, j’étais naïf et il y avait beaucoup de fachos dans mon village. Un jour, je suis allé voir un match de l’OM et j’ai goûté à la violence. Pour moi, elle était devenue une drogue. J’y pensais tout le temps.


Le huis clos imposé au PSG pour ses prochains matchs est-il une solution pour en finir avec le hooliganisme ?

Non, mais après la mort de Yann L., je suis prêt à prendre la défense des supporters de la tribune "Boulogne". Les gars d’"Auteuil" ont sauté sur la victime à plusieurs, alors que les vrais hooligans se battent à la loyale. Il y aura vengeance, c’est sûr. Je suis en contact avec des gens de "Boulogne" sur des forums, mais il ne s’y passe rien en ce moment. Ça sent mauvais. Il y a beaucoup trop de haine entre eux.


Le football est-il condamné à vivre avec le hooliganisme ?

Le hooliganisme, c’est le cancer du football. Il y en aura toujours, même en Angleterre où l’on prétend avoir réglé le problème. Les hooligans anglais ne se trouvent plus dans les stades mais dans les pubs. En France, en ce moment, des groupes sont en sommeil. Comme les médias en parlent, ils se tiennent à carreau.

"Thierry D. Confession d'un hooligan", de David Justet (éditions L'Harmattan - 2007)
 

Première publication : 23/03/2010

COMMENTAIRE(S)