Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • 2e Division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

EUROPE

Benoît XVI accepte la démission de l'évêque irlandais John Magee

Vidéo par Marina BERTSCH

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2010

Le souverain pontife a accepté la démission de l'évêque irlandais John Magee (photo), impliqué dans le scandale des abus sexuels commis sur des enfants du diocèse qu'il dirigeait.

AFP - Le pape Benoît XVI a accepté la démission de l'évêque irlandais John Magee, à la tête du diocèse de Cloyne, impliqué dans une enquête sur des cas de pédophilie, a annoncé mercredi le service de presse du Vatican.

"Le Saint Père a accepté la renonciation au gouvernement pastoral du diocèse de Cloyne présentée par Mgr John Magee, en conformité avec l'article 401, paragraphe 2, du code de droit canon", indique un communiqué.

L'article en question traite des démissions présentées pour de "graves raisons", non spécifiées et autres que celles liées à l'âge, 75 ans.

Mgr Magee, 73 ans, qui a été secrétaire particulier de trois papes, Paul VI, Jean Paul Ier et Jean Paul II, a été impliqué dans le scandale des abus sexuels sur des enfants en Irlande dans un rapport établi en décembre 2008 par l'Eglise catholique irlandaise.

Ce rapport qui traite, entre autres, du cas de deux prêtres de Cloyne (sud de l'Irlande) accusés d'abus sexuels sur des enfants, estime que les mesures de protection des jeunes étaient "inadaptées et par certains aspects dangereuses".

Mgr Magee avait présenté sa démission à la tête de ce diocèse dès mars 2009 et un "administrateur apostolique" avait été nommé à sa place.

"Compte tenu de la situation difficile, Mgr Magee n'exerçait déjà plus dans son diocèse et avait été remplacé par un administrateur", a précisé à l'AFP le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican.

Mgr Magee a demandé pardon et présenté ses "excuses sincères" aux victimes d'abus sexuels dans son diocèse, dans un communiqué publié mercredi en Irlande.

Un autre rapport publié en Irlande en novembre dernier après trois ans d'enquête, le rapport Murphy, a révélé comment l'Eglise catholique de ce pays avait couvert des abus sexuels commis sur des centaines d'enfants par des prêtres pendant plusieurs décennies cette fois-ci dans le diocèse de Dublin.

Le 11 décembre, le pape avait présenté des excuses pour ces abus, qualifiant de "crimes abominables" les agissements des prêtres irlandais pédophiles couverts par leur hiérarchie.

Benoît XVI avait fait ces déclarations après s'être entretenu au Vatican avec le primat de l'Eglise irlandaise, le cardinal Sean Brady.

Il y a quatre jours seulement, Benoît XVI a reconnu la responsabilité de toute l'Eglise catholique dans les abus pédophiles commis par des prêtres et religieux d'Irlande, exprimant sa "honte" dans une lettre aux fidèles de ce pays.

"Je vous exprime ouvertement la honte et le remords que nous éprouvons tous", a-t-il écrit dans ce message de sept pages, se disant "vraiment désolé" face à leurs souffrances et "disposé" à les rencontrer.

Aux évêques, accusés d'avoir couvert des centaines de cas de pédophilie commis sur plusieurs décennies par des religieux, il a reproché de "graves erreurs de jugement" et des "manquements" dans la gestion des accusations contre des prêtres.

Première publication : 24/03/2010

  • RELIGION

    Le Vatican fait bloc autour de Benoît XVI

    En savoir plus

  • RELIGION

    L'Église catholique allemande présente ses excuses aux victimes de pédophilie

    En savoir plus

  • IRLANDE

    Le pape reçoit l'Église irlandaise après le scandale des prêtres pédophiles

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)