Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 24/03/2010

Une nouvelle vague d'émigration

''La sortie de crise est en vue'', c'est Dermot Ahern, ministre de la Justice, qui l'affirme. L'Irlande, autrefois surnommé le ''Tigre celtique'', a été la première économie à entrer en récession en 2008. En un an, 60 000 jeunes auraient quitté le pays pour tenter leur chance ailleurs. Les Irlandais renouent-ils avec la tradition de l’émigration ?

Depuis la famine des années 1840, des générations d'Irlandais ont émigré à travers le monde pour former une diaspora de plus de 60 millions de personnes, la plupart vivant aux Etats-Unis ou au Canada.

A partir des années 1990, quinze années de boum économique ont valu au pays le surnom de « Tigre celtique ». On croyait alors la fin de ce phénomène ancré au cœur de l'histoire et de la culture irlandaise : l'émigration. Pour la première fois, l'Irlande était même devenue terre d'immigration, accueillant des centaines de milliers d'Européens en quête d'un travail dans les secteurs informatique, bancaire ou la construction.

Mais avec la récession, les choses ont changé. Sur une population d'environ 4 millions de personnes, 60 000 jeunes âgés de 18 à 26 ans ont quitté le pays l'an dernier. Tous ne sont pas Irlandais. Mais le problème est loin d'être négligeable.

Le Boston Globe, le quotidien américain titrait récemment: "Les Irlandais sont de retour". Aux Etats Unis, de nouvelles restrictions limitent l'accès aux visas de travail pour les Européens. Environ 50.000 Irlandais vivent illégalement dans le pays.

En Irlande, chaque famille a un fils, un neveu ou un cousin qui est parti ou qui part. Pour la plupart, il s'agit de jeunes diplômés d'université. Contrairement aux générations passées, ces nouveaux émigrants sont mieux armés pour réussir leur vie à l'étranger. Et les nouvelles destinations de choix ne sont plus l'Angleterre ou les Etats-Unis, mais l'Australie, la Nouvelle Zélande et le Canada. En 2009, le nombre de visas de résidents accordés à des Irlandais a augmenté de 25% en Australie, comparé à l'année précédente. Le mois dernier, parmi les dizaines de personnes qui faisaient la queue pour assister au séminaire "Comment obtenir un visa en Australie", il y avait des jeunes hommes seuls mais aussi des familles.

Pour l'instant, la situation est loin d'être aussi grave que dans les années 1960, où l'émigration était telle qu'il n'y avait plus assez d'hommes pour former les équipes de sports gaëliques de l'ouest de l'Irlande… Mais le vieux spectre de l'émigration a resurgi alors qu'on ne l'attendait plus.

Les économistes espèrent que lorsque la croissance reprendra, cette fuite des cerveaux s'arrêtera et marquera le début du retour de ces jeunes. Mais l'Irlande n'est toujours pas sortie de la récession, qui s'est accompagnée d'un crash immobilier et d'une crise bancaire grave. En 2009, le déficit budgétaire a atteint 12,5% du produit national brut. Le gouvernement doit s'efforcer de ramener ce déficit à 3% d'ici 2014. Les Irlandais vont souffrir. Pas de perspective d'amélioration réelle avant l'horizon 2014, 2015, selon les experts.

 

Emission préparée par Kate Williams, Marie Billon et Patrick Lovett

Par Hervé AMORIC

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/02/2017 France

En France, une prime au retour pour inciter les migrants à rentrer

Depuis le début de l'année, plus de 13 000 migrants ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, déjà plus que l'an dernier à la même période. Mais ils sont aussi de...

En savoir plus

23/02/2017 Émirats arabes unis

Salon de l'armement à Abu Dhabi : les dépenses militaires n'ont jamais été aussi élevées

Le salon de l'armement IDEX, le plus important du Moyen-Orient, se tient actuellement à Abu Dhabi, aux Émirats arabes unis. Depuis plusieurs jours, les grandes entreprises du...

En savoir plus

22/02/2017 Cameroun

#BringBackOurInternet : la bataille numérique au Cameroun anglophone

Depuis le 17 janvier, les zones anglophones du Cameroun sont privées d'Internet. C'est dans ces régions que des mouvements de contestation – notamment une grève des enseignants –...

En savoir plus

21/02/2017 Libye

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

Depuis plusieurs mois, l'Union européenne tente de fermer la route de la Méditerranée centrale empruntée par des dizaines de milliers de migrants et de candidats à l'asile. Pour...

En savoir plus

20/02/2017 États-Unis

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

Aux États-Unis, dans le Dakota du Nord, les membres de la tribu indienne de Standing Rock tiennent tête aux multinationales du pétrole et aux forces de l'ordre depuis plusieurs...

En savoir plus