Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

Sports

Monaco et Lens rejoignent Paris et Quevilly en demi-finale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2010

Monaco a dû jouer les prolongations pour venir à bout de Sochaux (4-3) tandis que Lens a nettement dominé les Stéphanois (3-1) lors des deux derniers quarts de finale de la Coupe de France disputés ce mercredi.

AFP - Après les qualifications du Petit Poucet Quevilly (CFA), Paris SG (L1) et Monaco (L1), Lens (L1) a rejoint le dernier carré de la Coupe de France en battant Saint-Etienne (3-1) à l'issue d'un match agréable et ouvert, mercredi au Stade Félix-Bollaert.

Finaliste malheureux en 1975, battu par les Verts (2-0), Lens, dont l'avenir en L1 est quasiment garanti, poursuit son chemin. Après avoir écarté les amateurs de Compiègne (1-0, CFA), Marseille (3-1) et Brest (2-1 a.p.), il poursuit son rêve de remporter le seul titre national manquant à son palmarès.

Pour les Stéphanois, malgré un bon parcours avec Lorient (4-1), les amateurs de Villefranche (2-2, 3 tab 1, CFA ) et Vannes (2-0, L2) la Coupe ne pourra pas être un palliatif à une saison décevante. Mais ils ont montré bien des qualités qui devraient leur éviter la relégation toujours menaçante.

Ce sont les Verts qui ont débuté le mieux possible avec un but de Mirallas, le premier d'une saison particulièrement difficile pour lui, après seulement 46 secondes de jeu. Le Belge, formé à Lille, n'avait plus eu qu'à pousser un ballon après un centre de Monsoreau sur lequel Chelles et Ramos se sont gênés.

Eduardo égalise

Entre deux équipes en plein doutes sur leurs capacités offensives, ce but a eu le mérite d'ouvrir des espaces. Lens a poussé. Mais Planté a bien suppléé Janot, blessé, avec une détente sur une frappe lointaine de Bedino (6) ou des interventions déterminantes devant Eduardo (26, 31, 45).

Les Sangs et Or sont toutefois parvenus à égaliser, grâce Eduardo (38). Un coup-franc de Roudet à gauche a été dévié par Sow sur Chelle dont la reprise en ciseau a été repoussé par le poteau droit avant de revenir sur leur meilleur buteur, dont c'était la septième réalisation de la saison.

Un nouveau coup de pied arrêté de Roudet a été fatal aux Stéphanois. A une quarantaine de mètres, il a adressé un long ballon sur lequel le défenseur Yahia a devancé Planté, sa seule erreur, pour marquer de la tête (75) et ouvrir son compteur pour la saison.

Dans une nuit chaude, malgré un stade moins rempli qu'en championnat, Saint-Etienne a souvent effectué de jolis mouvements mais manqué de percussion et de précision pour revenir. A l'inverse de Roudet, sur un contre, qui a profité d'un oubli de la défense pour sceller la qualification (90).

Première publication : 25/03/2010

COMMENTAIRE(S)