Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Scrutin local au Royaume-Uni : Londres, l'exception travailliste

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Course à la Maison Blanche : l'imbattable Donald Trump ?

En savoir plus

TECH 24

Revenu universel : le nouveau cheval de bataille de la Silicon Valley

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Les confidences d’un artisan pipier de Paris

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Richard Berry

En savoir plus

FOCUS

Philippines : l'incroyable retour du clan Marcos, symbole des années noires de la dictature

En savoir plus

#ActuElles

Les femmes dans l’entreprise : Isabelle Kocher, première directrice générale du CAC40

En savoir plus

REPORTERS

Proche-Orient : "L'intifada des couteaux", le malaise d’une génération

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Kevin Costner, de retour dans "Criminal"

En savoir plus

FRANCE

Nicolas Sarkozy s'exprime pour la première fois depuis les régionales

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/03/2010

Nicolas Sarkozy doit faire une déclaration à l'issue du Conseil des ministres du nouveau gouvernement de François Fillon. Le président français ne s'était pas encore exprimé publiquement depuis l'échec de la majorité aux régionales.

AFP - Le président Nicolas Sarkozy fera une déclaration ce mercredi à l'issue du Conseil des ministres.

Le chef de l'Etat s'exprimera après le premier Conseil des ministres du nouveau gouvernement de François Fillon (le 6e depuis son arrivée à Matignon, en mai 2007).

Plusieurs chiraco-villepinistes font désomais partie du gouvernement: outre Bruno Le Maire, qui reste ministre de l'Agriculture, François Baroin a été nommé ministre du Budget et Georges Tron, député de l'Essonne, secrétaire d'Etat à la Fonction publique.

Première publication : 24/03/2010

  • FRANCE

    François Fillon enterre la taxe carbone

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Après la défaite aux régionales, Nicolas Sarkozy ajuste son équipe

    En savoir plus

  • POLITIQUE FRANÇAISE

    Vent de fronde à l'UMP au surlendemain de la débâcle des régionales

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)