Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ebossé : Une contre autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie: il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Retour à la terre, avec le paysan-philosophe Pierre Rabhi

En savoir plus

POLITIQUE

France : "La principale opposition au gouvernement, c’est le groupe socialiste !"

En savoir plus

POLITIQUE

France : "On est dans une séquence du quinquennat très difficile"

En savoir plus

FOCUS

Journée internationale des migrants : l'Italie confrontée à de plus en plus d'enfants

En savoir plus

FACE À FACE

Discours sur l'immigration : François Hollande à la reconquête de la gauche ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'œuvre lumineuse d'Olafur Eliasson éclaire la Fondation Louis Vuitton

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 25/03/2010

La Toile réagit au bras de fer qui oppose Google à la Chine

Dans cette édition : Les internautes commentent le combat qui oppose Google à la Chine. La blogosphère britannique s’empare du scandale des "députés à louer" ; Et un chanteur américain utilise « chatroulette » en plein concert.

 

GOOGLE CONTRE LA CHINE
 
Google a lancé un nouveau défi au régime chinois. Plutôt que de mettre fin à ses activités en Chine continentale, le géant du web a annoncé qu'il cessait de censurer son moteur de recherche Google.cn. Les visiteurs sont automatiquement redirigés vers son site de Hong Kong.
 
Une mesure critiquée par cet internaute chinois. Il rappelle que si Google hong kong se trouve hors de la grande muraille électronique chinoise, ce n’est pas le cas des internautes en Chine. Ceux-ci verront selon lui, les pages de résultats, mais ne pourront pas accéder ensuite aux sources affichées.
 
Il affirme également que cette mesure risque d’inciter le gouvernement à bloquer tous les sites appartenant à Google.
 
Sur son blog, la firme de Mountain view affirme qu’elle est consciente que Pékin peut décider à tout moment de bloquer ses services. Elle a donc créé une page, actualisée chaque jour, permettant de voir quels sites de Google sont accessibles ou non en Chine.
 
En attendant, de nombreux Chinois, persuadés que le site sera définitivement bloqué, se sont rendu au siège de l’entreprise américaine à Pékin pour déposer des gerbes de fleurs ou des chocolats comme le montrent ces images circulant sur Twitter. Une manière de saluer le courage du géant du web et d’en faire leur deuil.
 
Mais beaucoup, dans le doute, appellent à plus de clarté. Une vingtaine d’internautes chinois, dont le cyberactiviste Isaac Mao, ont diffusé une lettre ouverte en ligne. Ce document open source, qui peut être modifié par les utilisateurs, appelle Google et le gouvernement à plus de transparence sur les règles de la censure vis-à-vis des internautes.
 
DÉPUTÉS À LOUER EN GRANDE-BRETAGNE
 
Un nouveau scandale touche la classe politique britannique depuis ce week-end et la diffusion par la chaîne Channel 4 d’une vidéo particulièrement accablante. Des images sur lesquelles on voit plusieurs députés travaillistes et anciens membres de l’exécutif affirmer pouvoir intervenir en faveur de certains lobbies auprès du gouvernement contre une somme d'argent. Baptisée « députés à louer » par les médias, l’affaire suscite de vifs commentaires sur la toile.
 
Ce blogueur affirme ainsi ne pas être surpris par ce nouveau scandale. Il rappelle que les élections législatives approchant dans le pays, de nombreux membres du Parlement qui devraient perdre leur siège de député tentent de rentabiliser au maximum leur carnet d’adresses en monnayant leur influence face aux lobbies. Une pratique qui, selon lui, existe depuis toujours.
 
Pourtant, certains et notamment l’opposition conservatrice, estiment que ce scandale est choquant et que toute la lumière doit être faite sur cette affaire. Plusieurs membres du Parti conservateur dont le leader David Cameron ont ainsi appelé, via leur site, le Premier ministre à ouvrir une enquête à ce sujet.
 
De son côté, cet organisme qui milite pour plus de transparence politique a, lui, créé cette pétition en ligne demandant à Stephen Byers, l’ancien ministre des Transports impliqué dans le scandale, de démissionner de son poste de conseiller privé de la Reine. Une position symbolique qu’il ne doit plus occuper selon ses détracteurs.
 
En attendant, pour cet internaute, ce nouveau scandale risque d’éclabousser les deux grands partis politiques britanniques et pas seulement les travaillistes qui semblent pour l’instant seuls concernés par ces révélations. Un scandale qui, selon lui, pourrait profiter aux partis minoritaires qui affirment depuis longtemps que la classe politique au pouvoir est corrompue.
 
LES AUTRES GENS
 
L’illustrateur Thomas Cadene a eu l’idée de lancer un feuilleton numérique en images, Les Autres Gens. Une sorte de « BD novela » en ligne. Cadène prend en charge le scénario, l’histoire de Mathilde, étudiante de 22 ans qui va indirectement gagner au Loto. Mais il a proposé à une vingtaine de dessinateurs de se relayer pour dessiner les planches. Chaque jour, le style, les couleurs, les décors et le visage des personnages changent. Mais leurs personnalités, leurs relations restent les mêmes. Prix de l’abonnement : 2,79 € par mois.
 
THE FOLKSOMY PROJECT
 
Un écran composé de quatre vidéos sur lesquelles on voit des jeunes gens détruire leurs ordinateurs et autres machines high tech. Voici une partie du travail accompli par deux artistes du collectif Jodi. Une initiative baptisée Folksomy Project dont l’objectif affiché est d’explorer les relations amour-haine entretenues par les utilisateurs avec les nouvelles technologies.
 
VIDÉO DU JOUR
 
Inspiré par la vidéo d’un internaute improvisant des morceaux au piano en fonction de son interlocuteur sur le désormais célèbre site « chatroulette », le chanteur américain Ben Folds du groupe Ben Folds Five s’est amusé, en plein concert, à composer des chansons pour s’adresser directement à des internautes lambda. Une initiative qui a ravi les 2000 personnes présentes au concert mais aussi les utilisateurs de « chatroulette » qui ont eu la chance d’assister à un show presque privé.

 

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile indienne affiche sa solidarité avec le Pakistan

Au sommaire de cette édition : les internautes indiens affichent leur solidarité avec le Pakistan ; l’acteur Samuel L. Jackson chante contre les violences policières aux...

En savoir plus

17/12/2014 Réseaux sociaux

Australie : la Toile solidaire de la commmunauté musulmane

Au sommaire de cette édition : les internautes australiens affichent leur solidarité avec la communauté musulmane; la Toile indienne réagit à l’arrestation d’un partisan de...

En savoir plus

16/12/2014 Réseaux sociaux

La Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh

Au sommaire de cette édition : la Toile témoigne de la marée noire au Bangladesh; les fans de Justin Bieber font part de leur émotion après la mort de son chien; et un jeune...

En savoir plus

15/12/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : les internautes traquent les faux soldats

Au sommaire de cette édition : aux Etats-Unis, les internautes traquent les faux soldats; une comédienne indienne dénonce le phénomène du harcèlement sexuel; et un éleveur...

En savoir plus

13/12/2014 Réseaux sociaux

L'école à l'ère du numérique

Cours de mathématiques au Collège International de Noisy le Grand, dans la banlieue parisienne. Dans cette classe de 6ème, les exercices sont faits sur ordinateur. Cet...

En savoir plus