Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama envoyent 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Amériques

Le Congrès boucle le processus législatif sur la réforme de l'assurance maladie

Vidéo par Alix LE BOURDON

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/03/2010

Après le Sénat, la Chambre des représentants a approuvé les "corrections" apportées au projet de loi sur la réforme du système de santé, adopté en début de semaine. Cet additif de 150 pages sera envoyé au président Barack Obama pour promulgation.

AFP - Le Congrès américain a bouclé jeudi le processus législatif sur la réforme historique de l'assurance maladie du président Barack Obama, en approuvant un additif comportant un ensemble de "corrections" au projet de loi déjà promulgué mardi.

Les sénateurs ont adopté le texte par 56 voix contre 43 jeudi après-midi.

Les corrections avaient déjà été adoptées par la Chambre dimanche soir mais elles ont été renvoyées à la Chambre en raison d'irrégularités procédurales mineures soulevées par les républicains.

Jeudi soir, la Chambre a donc de nouveau approuvé l'additif, par 220 voix contre 207.

Dans la nuit de dimanche à lundi, la Chambre a adopté le projet de loi de réforme de l'assurance maladie, tel que voté au Sénat en décembre 2009. Puis, le texte a été envoyé à M. Obama qui l'a promulgué mardi.

Après le vote de jeudi soir, les corrections -- un document de 150 pages qui vise à rendre le texte sénatorial plus conforme aux aspirations des représentants -- peuvent désormais être envoyées à leur tour à M. Obama pour promulgation.

Parmi les modifications figure l'annulation des "accords spéciaux" tels que celui négocié au Sénat en faveur du Nebraska (centre). Cet Etat était dispensé, dans le projet de loi du Sénat, de payer certaines prestations sociales. A la place, l'ensemble des Etats américains seront aidés à 100% pour absorber ces coûts dans les premières années de la réforme.

Le document prévoit aussi que les failles actuelles ("donut hole") de la couverture santé pour les bénéficiaires de l'assurance santé des personnes âgées (Medicare) soient comblées.

Les démocrates ont également inclus dans cet additif une réforme des prêts étudiants pour tenter de financer de façon plus efficace les études supérieures, très onéreuses aux Etats-Unis.

Mais jusqu'au dernier moment, les républicains ont continué de faire obstruction à la réforme. Au Sénat, ils ont présenté des dizaines d'amendements qui ont tous été rejetés.

En outre, ils ont déposé mardi un projet de loi pour faire abroger la réforme, sous le cri de ralliement "abroger et remplacer".

 

Première publication : 26/03/2010

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama promulgue la loi sur la réforme du système de santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La presse analyse la "victoire historique" d'Obama sur la réforme du système de santé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La réforme du système de santé et le cri "Tueur de bébés" vus par les internautes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)