Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Tchéky Karyo

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jacques Attali, président de PlaNet Finance

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jeff Koons, l'icône du néo-pop s'expose à Paris !

En savoir plus

FOCUS

Massacre de Thiaroye : une histoire toujours controversée, 70 ans après

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Réunion de l'Opep sous haute pression

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande est-il Vert ?"

En savoir plus

Sports

Après 17 ans de disette, l'OM décroche la Coupe de la Ligue

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/03/2010

Dix-sept ans après son dernier trophée, Marseille remporte la Coupe de la Ligue avec une victoire 3 à 1 contre Bordeaux. Un succès mérité.

REUTERS - Marseille a mis fin samedi à 17 ans de disette en remportant la Coupe de la Ligue avec un succès 3-1 contre Bordeaux à l’issue d’une finale musclée.

L’OM aura attendu longtemps pour soulever un nouveau trophée après la Ligue des champions en 1993 mais il y aura mis la manière en infligeant trois buts au tenant du titre, champion de France et leader de la Ligue 1, tous inscrits en seconde période par Souleymane Diawara, Mathieu Valbuena et Matthieu Chalmé contre son camp.

Ludovic Sané a sauvé en fin de match l’honneur de Bordeaux, qui n’est pas parvenu à remporter cette coupe pour une quatrième fois.

Dans un début de match engagé, la première bataille tourne largement en faveur de l’OM: ses supporters assurent l’ambiance quand une partie de la tribune bordelaise est vide.

Sur le terrain, Bordeaux montre ses muscles autant que Marseille : un tacle sévère de Ludovic Sané sur Lucho Gonzalez déclenche une échauffourée puis Alou Diarra remet ça quelques minutes plus tard en séchant encore le meneur argentin. En un quart d’heure, Bordeaux a déjà récolté deux cartons jaunes.

Blanc sort Chamakh et Gourcuff

Quelques secondes plus tard, c’est au tour de l’attaquant marseillais Brandao d’obtenir son avertissement pour une charge violente sur Matthieu Chalmé.

Les actions franches sont rares. Après une frappe à ras de terre de Yoann Gourcuff bloquée sans problème par Steve Mandanda, Hatem Ben Arfa oblige Ulrich Ramé à se détendre en milieu de première mi-temps.

Le gardien bordelais détourne encore une tentative de Brandao, pourtant bien décalé dans la surface après un bon mouvement collectif des Marseillais, après la demi-heure de jeu.

La seconde mi-temps commence comme la première: avec des fautes, parfois spectaculaires, comme celle qui vaut un carton jaune à Benoît Trémoulinas quasiment dès le retour des vestiaires.

Comme en 1993 avec le but de Basile Boli dans la finale de Ligue des champions contre le Milan AC, c’est un défenseur central, sur corner, qui lance finalement l’OM vers son trophée.

Souleymane Diawara, l’ancien Bordelais, débloque la situation à l’heure de jeu en reprenant d’une tête puissante un corner de Lucho Gonzalez.

Six minutes plus tard, Valbuena double la mise d’une frappe sous la barre après une remise en retrait de Hatem Ben Arfa.

L’affaire est pliée et Laurent Blanc passe déjà à autre chose, à la préparation du quart de finale aller de la Ligue des champions mardi contre Lyon. A 20 minutes de la fin du match, l’entraîneur bordelais fait sortir son attaquant Marouane Chamakh et son meneur de jeu Yoann Gourcuff.

Le troisième but marseillais puis la réduction du score de Sané de la tête n’y changent rien: Bordeaux a perdu son titre et Marseille a enfin gagné quelque chose.

Première publication : 27/03/2010

  • LIGUE 1

    Lyon s'impose face à Grenoble et revient à deux points de Bordeaux

    En savoir plus

  • COUPE DE LA LIGUE

    L'OM en quête de trophée face à Bordeaux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)