Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

EUROPE

Brown et Cameron font campagne sur le thème de la relance économique

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/03/2010

Le Premier ministre travailliste Gordon Brown et le conservateur David Cameron ont dévoilé les points forts de leurs campagnes, principalement axées sur la relance économique, pour les élections législatives du 6 mai.

AFP - Le Premier ministre britannique Gordon Brown a placé samedi la "relance" de l'économie au coeur de sa campagne dans la perspective des législatives, encouragé par la réduction de l'avance de l'opposition conservatrice dans les sondages.

"Quand les gens demandent quelles sont mes trois priorités pour le pays, je leur dis: continuer sur la voie de la relance, continuer sur la voie de la relance, continuer sur la voie de la relance", a lancé le dirigeant travailliste dans un discours prononcé devant des militants réunis à Nottingham (centre).

"Assurer la relance de l'économie ou l'anéantir, c'est le choix auquel le pays va faire face dans les semaines à venir", a-t-il ajouté.

Le Royaume-Uni n'est sorti de la récession qu'au dernier trimestre 2009, après six trimestres de contraction, soit bien après les Etats-Unis, la France, ou l'Allemagne, et certains experts soulignent les risques de rechute.

M. Brown a ainsi assuré que le scrutin, largement attendu pour le 6 mai, serait "le choix le plus important" que les Britanniques aient à faire "depuis une génération", entre "l'austérité" promise, selon lui, par l'opposition conservatrice, et la "prospérité" qu'assurerait le Labour.

Dans un discours prononcé peu après par David Cameron, le dirigeant conservateur a lui aussi placé l'économie au coeur de sa campagne.

"L'économie s'est enlisée, la société s'est enlisée, tout le pays s'est enlisé avec Gordon Brown. Et c'est de changement dont nous avons besoin... pour faire bouger notre économie, notre pays, notre société", a-t-il déclaré devant des militants rassemblés à Milton Keynes (sud-est).

Les conservateurs étaient jusqu'à peu encore crédités d'une avance supérieure de vingt points sur les travaillistes, mais cette avance ne se situe plus aujourd'hui qu'aux alentours de cinq points.

Un dernier sondage, publié vendredi, a de plus montré que 33% des personnes interrogées faisaient davantage confiance aux travaillistes dans le domaine de l'économie, contre 27% pour les conservateurs.

Le leader des Tories a reconnu que la bataille serait rude pour mettre fin à treize ans de pouvoir travailliste. "Ca va être une bataille difficile, une bataille serrée", a-t-il admis.

Première publication : 27/03/2010

  • ROYAUME-UNI

    Le gouvernement dévoile un budget de relance

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Un nouveau scandale éclabousse le Labour à quelques semaines des législatives

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)