Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Lutte contre Boko Haram : des bombardements tchadiens au Nigeria

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestations anti-MINUSMA : l'ONU ouvre une enquête

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le Who's who du procès Bettencourt

En savoir plus

TECH 24

Des technologies pour aider les malvoyants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Guillaume de Tonquédec, acteur chouchou des français

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Loi Macron : la France, impossible à réformer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Dette grecque : que peut faire Alexis Tsipras ?

En savoir plus

#ActuElles

Le combat du Laos contre la mortalité maternelle

En savoir plus

FOCUS

Le Golan en état d'alerte

En savoir plus

Sports

Manchester et Chelsea atomisent leurs adversaires

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/03/2010

Chelsea a ridiculisé Aston Villa, un des outsiders de Premier League, avec un terrible 7-1 dont un quadruplé de Lampard. Manchester, de son côté, s'est imposé 4-0 contre Bolton.

REUTERS -  Manchester United et Chelsea n’ont pas fait de quartier samedi dans leur bataille pour le titre de champion d’Angleterre en écrasant leurs adversaires respectifs, Bolton et Aston Villa.

Arsenal n’a pas résisté à ce coup d’accélérateur et s’est légèrement fait distancer avec un nul 1-1 à Birmingham City.

Chelsea a balayé Aston Villa 7-1 avec un quadruplé de Frank Lampard et un doublé pour Florent Malouda. Salomon Kalou a également contribué à l’impressionnante victoire des Blues.

Chelsea compte 71 points, un de moins que Manchester United, vainqueur 4-0 à Bolton avec notamment un doublé de Dimitar Berbatov.

Les Red Devils tentent de conquérir un quatrième titre consécutif de champion d’Angleterre, qui serait le 19e au total, un record.

Arsenal est troisième avec 68 points. L’équipe d’Arsène Wenger a pris l’avantage sur la pelouse de Birmingham City grâce à Samir Nasri avant de se faire rejoindre en toute fin de match avec un but signé Kevin Phillips après une bourde du gardien londonien Manuel Almunia.

 

Première publication : 28/03/2010

COMMENTAIRE(S)