Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionée

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

Amériques

Les FARC remettent un otage à la Croix-Rouge

Vidéo par Céline MISSOFFE

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/03/2010

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont remis dimanche l'un des 24 soldats et policiers qu'ils retiennent en otage à une équipe de la Croix-Rouge. Josué Daniel Calvo avait été enlevé le 20 avril 2009.

AFP - La guérilla colombienne des Farc a libéré dimanche un soldat de 22 ans, enlevé en avril 2009, qui a pu gagner Villavicencio (sud-est de Bogota) grâce à la mission humanitaire partie le récupérer.

L'hélicoptère transportant Josué Daniel Calvo et la mission humanitaire partie le récupérer dans un lieu du département du Meta (centre) tenu secret où il a été libéré, s'est posé à Villavicencio (130 km au sud-est de Bogota) à 13h10 (18h10 GMT).

Josué Daniel Calvo, enlevé le 20 avril 2009 au cours de combats entre la guérilla et l'armée, en est descendu en boitant, sans doute à cause de la blessure par balle subie pendant ces affrontements.

Dès sa descente de l'hélicoptère il a été accueilli par sa famille, avec laquelle il s'est retiré dans un salon privé de l'aéroport, sans faire de déclarations à la presse.

Une des membres de la mission humanitaire, la sénatrice d'opposition (Parti libéral) Piedad Cordoba, a dénoncé la violation par le gouvernement des garanties de sécurité qui étaient censées entourer la libération, notamment l'interdiction des survols dans la région de la remise de l'otage.

"Ce qui avait été signé n'a pas été respecté", a-t-elle déclaré, tandis qu'un autre membre de la mission, Mgr Leonardo Gomez, indiquait que ces survols, qu'il n'a pas constatés, avaient été dénoncés par des guérilleros et des habitants de la région.

Le soldat Calvo fait partie d'un groupe de 23 otages dits politiques - tous militaires ou policiers - que la guérilla souhaite échanger contre plusieurs centaines de ses combattants incarcérés.

Les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc, marxistes) avaient annoncé dès le mois d'avril 2009 leur intention de le libérer sans contrepartie, de même que le caporal Pablo Emilio Moncayo, plus ancien otage de la guérilla, enlevé le 22 décembre 1997.

La guérilla avait présenté ces libérations sans contrepartie comme un geste de "bonne volonté", destiné à ouvrir le chemin en vue d'un échange entre ses otages dits "politiques" et ses combattants, ce que le gouvernement d'Alvaro Uribe a toujours rejeté.

La remise en liberté de Pablo Emilio Moncayo doit en principe intervenir mardi.

Première publication : 28/03/2010

  • COLOMBIE

    La ville portuaire de Buenaventura frappée par un attentat meurtrier

    En savoir plus

  • VENEZUELA

    Chavez n'a pas "d'explications" à donner à Zapatero sur des liens Farc/ETA

    En savoir plus

  • COLOMBIE

    Découverte du cadavre du gouverneur enlevé par les FARC

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)